Accueil du site* Publications officielles MELSMesure 30054Bilans-An 2
TIC et adaptation scolaire : pour aller plus loin


Élèves en difficulté d’apprentissage , primaire et secondaire

École secondaire La Voie,École primaire Jeanne-Leber,École primaire St-Jean-de-la-Croix,École primaire Saint-François d’Assise,École primaire MAdeleine-de-Verchères,École primaire de la Visitation,École spéciale Dominique-Savio , Commission scolaire de Montréal

Personne responsable : Daniel Martin



Description du projet


Par une appropriation des technologies informatiques déjà en place dans plusieurs écoles de la Commission scolaire de Montréal, de même que par l’exploration des logiciels disponibles et des ressources diffusées sur Internet, les enseignants d’élèves de différentes clientèles en difficulté d’adaptation et d’apprentissage des écoles participant au projet développeront une expertise dans l’élaboration de stratégies novatrices, la mise en place d’activités ou la réalisation de projets, dans un contexte instrumental signifiant et motivant pour les élèves à risque dont ils ont la charge. Les réalisations et expertises développées pourront profiter au plus grand nombre par un rayonnement sur le Web.

La réalisation du projet implique cinq phases, échelonnées entre mars et juin 2003 (dans plusieurs milieux, la réalisation s’est poursuivie au cours de l’année 2003-2004) :

Phase 1 : Formation en lien avec les besoins ciblés et identification des ressources disponibles

Phase 2 : Élaboration d’une réalisation (scénario pédagogique, projet de classe, site Web, production multimédia, outil de support à l’attention)

Phase 3 : Expérimentation de la réalisation projetée avec les élèves

Phase 4 : Évaluation de la réalisation et réajustements, si nécessaire

Phase 5 : Diffusion de la réalisation et des expertises développées

Les phases 1 à 4 ont pu être répétées selon les besoins liés à la réalisation projetée.

Objectif :

Auprès des élèves :


Le projet vise le développement chez l’élève de compétences transversales d’ordre méthodologique (exploiter les technologies de l’information et de la communication), d’ordre intellectuel (à différents niveaux selon les clientèles ciblées, mais surtout au niveau de l’exploitation de l’information et de la résolution de problème) de même que d’ordre personnel et social (coopérer). Liées aux domaines de formation « média » (production de documents médiatiques) ou « orientation et entrepreneuriat » (entreprendre et mener à terme des projets orientés vers la réalisation de soi), les compétences disciplinaires visées concernent, pour la majorité des écoles participant au projet, le domaine des langues (surtout « lire et écrire des textes variés », mais également « communiquer oralement » et « apprécier des œuvres littéraires »).

Chez les intervenants :


Toutes les initiatives des écoles et des enseignants participant au projet comportent un volet de développement d’expertise dans l’utilisation des TIC déjà présentes dans leur milieu (ordinateurs reliés à l’Internet, caméras numériques, graveurs de cédéroms, de même que logiciels de bureautique, logiciels de création multimédia, éditeurs HTML ou applications spécialisées) pour la réalisation de projets avec leurs élèves et la diffusion de ces réalisations. L’expertise est d’abord acquise localement, par le recours aux ressources humaines des écoles participant au projet (implication des enseignantes ressources et des conseillers pédagogiques). Les écoles ont ensuite recours aux ressources de la Commission scolaire (services techniques d’informatique, RÉCIT local ou le Centre des enseignantes et des enseignants) et à des ressources externes (consultant, auteur, vidéaste, illustrateur, technicien) pour des besoins de formation plus spécifiques.


Résultats


Selon les projets expérimentés, les résultats obtenus ont été les suivants (par ordre décroissant de mention) :

Autonomie des élèves dans le recours aux outils informatiques (4)
Logiciel de création de site Web (1)
Logiciel de création d’images (1)
Navigateur Web (1)
Outils de recherche (1)
Logiciel d’enregistrement de la voix (1)
Logiciel Cogigraph
Appareil photo numérique (1)
Numérisateur (1)
Clavier (1)
Site Web complété et mis en ligne (3)
Développement de l’expertise du personnel enseignant (3)
Intérêt des élèves face aux activités proposées (3)
Modification de l’attitude du personnel enseignant face à l’informatique (2)
Intérêt des élèves face au recours aux périphériques (2)
Intérêt des élèves face aux aspects techniques de la production de site Web (1)
Impact positif sue la mémorisation de « mots étiquettes » (1)
Productions vidéo (1)
Production de livres (un livre par élève) (1)
Site Web entamé à intégrer au site Web de l’école (1)
Impact positif sur le sentiment d’appartenance à l’école (1)
Commentaires sur la réalisation du projet

Voici les recommandations des écoles ayant participé au projet (par ordre décroissant de mention) :

assurer la disponibilité, la mise à jour et la fonctionnalité des outils informatiques (3)
Formation à donner aux enseignants (3)
Sur le recours aux outils informatique en général (1)
sur le recours à la caméra vidéo numérique et aux outils d’édition (1)
Sur un programme spécifique d’intervention (1)
Disponibilité d’un soutien technique (appariteur ou technicien en informatique) (2)
Achat de matériel (2)
Ordinateur portatif (à raison d’un appareil pour deux enseignants) (1)
Caméra vidéo numérique (1)
Logiciel I-Movie 4 (1)
Livres et affiches (1)
Favoriser la libération des enseignants pour la planification et l’objectivation des activités (2)
Favoriser davantage l’entraide entre les enseignants (1)
Ajout de ressources humaines permettant davantage le travail en sous-groupes (1)
Reprise du projet en impliquant plusieurs écoles (idée de réseautage) (1)
Planifier davantage la recherche d’information (1)
Amorcer le projet dès le début de l’année (1)
Exploiter à plus grande échelle et adapter les didacticiels (1)
Favoriser l’appropriation des technologies et leur mise en pratique par les enseignants au quotidien (1)
Favoriser l’appropriation des technologies et leur mise en pratique par les nouveaux élèves (1)
Les conditions ayant facilité la réalisation des projets ont été les suivantes pour les écoles impliquées : (par ordre décroissant de mention)

Entraide et collaborations entre ou avec les enseignants (5)
Libération des enseignants (3) pour la formation initiale (1)
Accompagnement par une ou des personnes-ressources (3)
Intérêt des élèves face au matéiriel (2)
Accès à un ordinateur portable pour l’enseignant responsable (1)
PArticipation à des ateliers en lien avec le projet à l’AQUOPS (1)
Recours à un laboratoire d’informatique – séparation des classes en sous-groupes (1)
Soutien financier (1)
Appui de la direction de l’école (1)
Accès à un matériel performant (1)
 

Les difficultés rencontrées ont été les suivantes pour les écoles impliquées : (par ordre décroissant de mention)


Problèmes techniques (bris de matériel, ordinateurs peu performants, bogues logiciels) (3)
Manque de temps pour compléter certaines tâches liées aux projets (2)
Problèmes de santé de la personne ressource (1)
Difficultés d’accès à une ressource externe (1)
Gestion des élèves lors des étapes de réalisation (différenciation des tâches et partage du matériel) (1)
Pénurie de suppléants (1)



Adresse


Il est regrettable que le résultat de ce travail ne soit pas mis à la disposition de l’ensemble des écoles du Québec car les expériences vécues localement peuvent toujours devenir une ressource pour d’autres milieux, que ce soit comme piste de départ pour un nouveau projet, comme sujet de réflexion ou tout autre moyen d’exploiter les Tic en adaptation scolaire .

En tout temps les personnes responsables de ce projet peuvent nous faire parvenir un exemple (gratuit) du résultat de leur démarche( lien internet ou document) et nous serons heureux d’en faire un lien à partir de cette page.
ldrecitas@csdm.qc.ca
 


 



 retour aux projets de l’An 2