Accueil du site* Publications officielles MELSMesure 30054Bilans-An 3
Une histoire de coeur

Élèves en difficulté d’apprentissage , primaire 1 er cycle

École St-Jean-de-la-croix , Commission scolaire de Montréal

Personne responsable : Pascale-Dominique Chaillez

 

Description du projet


Étapes du projet

Phase 1 : La 1re phase est de libérer l’enseignante afin d’explorer et choisir les contenus voulus de différents cédéroms. L’enseignante aidée de la ressource développera des procédures grâce à la capture d’images pour faciliter l’exploitation des cédéroms auprès de ses élèves. Ces procédures seront déposées sur le site Web du projet.

Les cédéroms ciblés

* Benjamin joue avec les mots

* Cogigraphe

* 102 activités pour lire, écrire calculer

http://www.csdm.qc.ca/regroupement3/coinTIC/outils/Cederoms/index_cd.html

Phase 2 : Atelier informatique en classe avec les élèves portant sur des notions d’écriture et de lecture. Expoitation d’un cédérom de façon pédagogique avec utilisation de pictogrammes et d’une procédure.

Chaque enfant explorera les cédéroms que nous avons cilblés selon leur niveau académique. Les enfants développeront des habiletés à travailler de façon autonome avec les procédures visuelles.

Chaque enfant élaborera ses démarches, ses réponses dans un petit cahier. Cette démarche nous permettra de vérifier le cheminement de l’élève.

Phase3 : Visite des enfants à la Maison des cultures amérindiennes au Mont Saint-Hilaire

Cette visite avait comme but de sensibiliser les enfants à la culture amérindienne. Cette journée de contes , de légendes et d’activités a amené les enfants à s’éveiller à la vie amérindienne.

Tout au long de cette sortie, les enfants ont travaillé avec l’utilisation de la caméra numérique.

http://www.csdm.qc.ca/st_jean_croix/classes/groupes/classe1b/hist_coeur/legende/sortie/sortie.html

Phase 4 : Retour de cette journée merveilleuse

Les enfants ont développé des habiletés à communiquer leur savoir. Chaque enfant a sélectionné une photo de cette journée et il a travaillé l’écriture à l’ordinateur. Dans le but de suivre l’évolution des habiletés TIC des élèves, l’enseignante a cru bon de créer pour chacun de ceux-ci un petit cahier des TIC. Ils ont collé leur réalisation dans celui-ci.

http://www.csdm.qc.ca/st_jean_croix/classes/groupes/classe1b/hist_coeur/legende/index_legende.htm

Réinvestissement en classe

Toutes les activités travaillées en classe seront toujours en lien avec ce thème choisi pour l’année.

* Bricolage de canot et de wigwam etc.

* Lecture de mots globaux (mots amérindiens) travaillés en classe

* Devoirs et leçons

* Théâtre

* Musique et chansons

Tous ces liens sont amenés ; afin d’aider les enfants à développer leur connaissance face à notre thème. Chaque mot amérindien sera dessiné et calligraphié à l’ordinateur.

http://www.csdm.qc.ca/st_jean_croix/classes/groupes/classe1b/hist_coeur/histoire/jeu3.htm

Phase 5 : Lecture du livre d’un auteur. Choix du livre selon le groupe d’âge des élèves.

Après quelques mois de recherche, nous avons finalement trouvé un auteur. Nous avons eu quelques difficultés ; puisque nous avions des attentes face à l’auteur. Nous cherchions un auteur qui accepterait de s’impliquer auprès du processus d’écriture de l’histoire des enfants. Monsieur Bertrand Gauthier, auteur des livres « Zunick », a accepté notre offre. Il a été présent le 11 novembre 2003.

Phase de préparation des élèves

Dans la classe nous avons parlé de l’auteur et de l’illustrateur de la collection des « Zunick ». Nous avons débuté par la lecture de « Zunick dans le Wawazonzon ».Nous avons fait un retour sur l’histoire . Ensuite,les élèves ont dessiné un élément important de l’histoire. Chaque enfant a numérisé ses dessins.

http://www.csdm.qc.ca/st_jean_croix/classes/groupes/classe1b/hist_coeur/illustrateur/index_illu.htm

Phase 6 : Rencontre de l’auteur.

L’auteur est venu en classe partagé son amour pour les livres. Il a raconté quelques histoires de la collection « Zunick ». Les élèves ont pu participer à la mise en scène de l’histoire. Il a appris aux élèves à bien tenir un livre et à tourner les pages. La rencontre s’est déroulée de manière intime et chaleureuse.

http://www.csdm.qc.ca/st_jean_croix/classes/groupes/classe1b/hist_coeur/ecrivain/index_aut.htm

Phase 7 : Dessins de « Zunick »

Chacun des élèves ont dessiné leur propre « Zunick » à l’aide d’un logiciel de dessin matriciel.

http://www.csdm.qc.ca/st_jean_croix/classes/groupes/classe1b/hist_coeur/illustrateur/ordi/ordi.html

LES ÉLÈVES EN ACTION

http://www.csdm.qc.ca/st_jean_croix/classes/groupes/classe1b/hist_coeur/illustrateur/action2/action2.html

Phase 8 : Lettre de remerciement

Les enfants écrivent un petit mot de remerciement à l’auteur Monsieur Bertrand Gauthier. Initier les élèves au courrier électronique.

Phase 9 : Écriture d’une histoire collective

Grâce à toutes les connaissances acquises depuis le début du projet, les élèves ont réinvesti leurs nouveaux apprentissages (Mots de vocabulaire amérindien, sortie à la maison de la culture, conte et légende, bricolage, ..). En classe,les élèves accompagnés de leur enseignante ont composé une histoire collective.

Phase 10 : Écriture du texte

À l’ordinateur, chaque élève écrit une section de histoire à l’aide d’un logiciel de traitement de texte.

Phase 11 : Visite d’un illustrateur en classe.

M.Sylvestre a débuté sa rencontre en lisant une histoire de « Zunick ». Ensuite, il a expliqué les démarches à la réalisation d’un livre. Toutes les étapes ont été expliquées et les élèves ont manipulé le matériel que l’auteur avait apporté. Pour conclure, les élèves ont créé avec l’illustrateur deux animaux chimères et un super « Zunick ».

M.Sylvestre a partagé ses techniques quant à la façon de dessiner...Dessiner à la façon de...

http://www.csdm.qc.ca/st_jean_croix/classes/groupes/classe1b/hist_coeur/illustrateur/index_illu.htm

Phase 12 : Illustrer notre création

Chaque enfant dessine une séquence (à l’aide d’un logiciel de dessin matriciel) de l’histoire à l’ordinateur.

Phase 13 : Publication et lancement du livre.

En classe à l’aide d’un projecteur multimédias, nous avons regardé, écouté et apprécié le travail extraordinaire de ces enfants.

http://www.csdm.qc.ca/st_jean_croix/classes/groupes/classe1b/hist_coeur/histoire/index.htm

Objectifs :

"Une histoire de coeur" est un projet qui vise le développement de la lecture et de l’écriture chez les élèves d’une classe DGA 1er cycle en leur offrant la possibilité de créer une histoire collective avec le support d’un auteur et d’un illustrateur et ce en intégrant les TIC au processus de création. Le projet offre aussi à l’enseignante la possibilité de développer ses compétences quant à l’utilisation des TIC et de l’intégrer dans son enseignement.

Programme de formation de l’école québécoise

Domaines des langues : français langue d’enseignement

1. lire des textes variés

À l’aide de l’enseignante, l’élève lira des textes variés qui lui permettra de travailler

les différentes stratégies de lecture ;

d’utiliser le contenu des textes afin de communiquer avec un auteur ;

de réagir aux textes lus en donnant son appréciation.

2. Écrire des textes variés :

L’élève utilisera l’écriture afin de communiquer avec l’auteur ou encore afin de créer une partie de l’histoire collective. Il devra utiliser différentes stratégies afin de répondre à l’intention d’écriture. L’élève aura à utiliser son bagage personnel de connaissances et d’expériences afin d’adapter son écrit au destinataire choisi.

3. Communiquer oralement :

L’élève réagira aux propos entendus au cours d’une situation de communication orale alors qu’il rencontrera l’auteur, l’illustrateur et le conteur.

4. Apprécier des oeuvres littéraires :

L’élève explorera des oeuvres littéraires en classe. Il pourra alors s’inspirer de ces oeuvres afin de créer une nouvelle histoire. Il utilisera sa nouvellle compétence afin de porter un jugement critique sur les oeuvres explorées et créées.

Compétences transversales

1. Compétences d’ordre intellectuel :

L’élève exercera son jugement critique quant au choix des idées retenues pour l’histoire collective. L’élève mettra en oeuvre sa pensée créatrice lors de la création de l’histoire collective.

2. Compétences d’ordre méthodique :

L’élève utilisera les TIC dans le but de créer sa partie d’histoire (dessin et traitement texte) Il sera initié au dessin matriciel, au traitement de texte, à l’ utilisation de l’appareil photo numérique, au numériseur et à la navigation sur Internet. Il intégrera les TIC en lien avec le Programme de formation de l’école québécoise.

3. Compétences de l’ordre de la communication :

L’élève communiquera de façon appropriée avec l’auteur, l’illlustrateur et le conteur.

Les objectifs visés chez les intervenants :


Le projet vise à développer chez l’enseignante ses compétences en informatique. Les logiciels ciblés sont ceux du traitement de texte, du dessin matriciel, d’un logiciel de traitement de l’image et un éditeur Web. Aussi l’enseignante développera son expertise en utilisant divers périphériques de l’ordinateur : appareil photo numérique, cédéroms et numériseur. L’acquisition d’expertise se fera par le biais de perfectionnements donnés par la conseillère pédagogique en TIC du regroupement 3. Aussi, l’enseignante et ses élèves exploiteront des cédéroms avec des intentions pédagogiques liées au développement de la lecture et de l’écriture.


Résultats


Nous avons développé une site web( voir adresse) qui permet de voir la progression du projet dans cette classe.

Nous avons présenté ce projet aux parents des élèves. Vous auriez dû voir la fierté des élèves et des parents . Chaque élève reçu son livre en couleur.

http://www.csdm.qc.ca/st_jean_croix/classes/groupes/classe1b/hist_coeur/histoire/pho_lancement/pho_lancement.html

Les élèves ont développé plusieurs habiletés . Ils sont capables de dessiner à l’ordinateur ( dessin matriciel) , de reconnaître les lettres au clavier , d’écrire de courtes phrases, d’utiliser l’appareil photos numériques, de numériser une création (avec accompagnement) , de naviguer sur leur site, d’enregistrer leur voix. Le progrès de élèves est remarquable !

Je peux affirmer que l’enseignante a développé autant son expertise que ses élèves au nouveau des TIC. Je suis fière car même après le projet, les élèves ont utilisé les TIC pour d’autres situations d’apprentissage en classe. Elle n’a pas seulement développé son expertise au niveau des TIC et de son intégration en classe, elle a développé sa confiance.

Chaque enfant s’est exprimé en collectif sur l’évaluation du projet. Voici les paroles citées par les enfants :

* Gabriela : « Beau projet, j’ai aimé chanter et faire les bricolages. »

* Charlie : « J’ai aimé écrire l’histoire, aller dans la forêt et la visite de l’auteur et de l’illustrateur. »

* JacKy : « J’ai aimé la sortie, faire des dessins à l’ordinateur, les bricolages, écrire l’histoire et la visite de l’auteur et de l’illustrateur. »

* Jonathan :« J’ai aimé jouer du tambour, visiter le musée amérindien , la visite de l’auteur et de l’illustrateur. »

* Ferhat : « J’ai aimé la promenade en forêt, la nourriture amérindienne, jouer du tambour, fabriquer le capteur de rêve, faire des dessins à l’ordinateur et mettre de la couleur. »

* Samuel : « J’ai beaucoup aimé travailler à l’ordinateur. »

* Sandrine :« J’ai aimé la sortie, faire des dessins à l’ordinateur, bricoler, apprendre le vocabulaire amérindien et la visite de l’auteur. »

* Katrina : « J’ai aimé la visite de l’auteur, les dessins à l’ordinateur, le bricolage et l’histoire de Wayo.

Tous les élèves ont eu beaucoup de plaisir à enregistrer leur voix.


COMMENTAIRE DE L’ENSEIGNANTE

 Ce fut une expérience très enrichissante. Mes élèves et moi avons développé beaucoup d’habiletés et d’assurance avec les TIC. Notre conseillère pédagogique en informatique nous a apporté énormément, elle fut une grande richesse pour nous. Mille mercis !!!

Commentaires sur la réalisation du projet

L’ accompagnement me semble primordial pour réaliser le projet auprès d’enseignants peu expérimentés . Ce soutien permet aussi de respecter la planification du projet : compétences , perfectionnements,respect des échéances.

La souplesse du projet original est essentielle pour respecter le rythme des enfants. Il faut s’amuser tout en développant son expertise.

Il serait amusant de réaliser le même projet dans des commissions scolaires différentes. Il pourrait y avoir des échanges intéressants entre les enseignants et cela permettrait de briser la solitude et de partager avec un enseignant qui partage les mêmes problématiques.

Difficultés rencontrées :


Au départ, l’école devait être autonome au niveau de l’accompagnement de l’enseignante l’ école a une enseignante-ressource TIC 3 jours semaine et a conseillère pédagogique en TIC du regroupement devait simplement coordonner le projet et offrir les formations à l’ enseignante. Malheureusement l’enseigante-ressource a connu des problème de santé grave. Afin de ne pas compromettre la réussite du projet, la conseillère pédagogique a pris la relève et a joué deux rôles.

Plusieurs rencontres ont eu lieu. L’enseignante débutante au niveau des TIC a dévelopé son expertise tout au long du projet. Des rencontres plus techniques et des rencontres pédagogiques étaient essentielles la réalisation de ce projet. L’enseignante a avoué que si elle avait été seule pour ce projet elle aurait abandonné. Le soutien de ressource TIC et pédagogique est obligatoire pour aider une enseignante qui veut mais qui ne possède pas toute l’expertise pour réaliser son projet.

Nous avons aussi modifié le projet original. Les nouveaux élèves de l’année scolaire 2003-2004 avaient de plus grands retards d’apprentissage et de langage que les élèves de l’année précédente Le projet a connu des modifications tout au long de son processus. Il était primordial de s’ajuster aux élèves. 

Nous avons eu quelques difficultés à trouver un auteur et un illustrateur . La majorité était déjà réservé. Pourtant nous avons début notre recherche au mois de septembre.

Adresse


http://www.csdm.qc.ca/st_jean_croix/classes/groupes/classe1b/hist_coeur/menu.htm

 



 retour aux projets de l’An 3