Accueil du site* Publications officielles MELSMesure 30054Bilans-An 4
Parrainer pour mieux coopérer

Responsable du projet : Didier Tremblay, consultant et André-Paul Bouchard, personne-ressource au RÉCIT de la CS des Hautes-Rivières, Montérégie

Clientèle : primaire 2è et 3 è cycle, secondaire 1 er cycle, Élèves à risque



Description du projet

Notre objectif est de vérifier l’assertion suivante :

L’utilisation des TIC pour réaliser différentes tâches scolaires associée à un système souple de parrainage facilite la communication entre ces élèves, développe le respect mutuel, invite au partage et suscite le développement de stratégies de communication et de coopération. Le parrainage entre élèves offre un grand potentiel d’autant plus prometteur qu’il se fait entre des élèves éprouvant des difficultés d’apprentissage et de comportement. Le parrain en profite tout autant que le parrainé.

Formation des parrains :

Dans un premier temps, nous formerons des élèves qui auront comme tâche d’accompagner des élèves de leur classe. Ces élèves peuvent être formé soit par l’enseignant du groupe ou par une personne-ressource.

Les formations se feront, chaque fois que cela est possible, en contexte de réalisation. Il s’agit de donner une tâche à ces élèves tout en leur montrant comment la faire avec le logiciel choisi. De plus, des stratégies spécifiques à la tâche de parrainage feront partie intégrante des formations de parrains. On prendra le temps de s’arrêter avec ceux-ci sur la méthode utilisée par l’enseignant ou la personne-ressource en l’associant avec leurs perceptions et leur vécu durant la formation.

Des rencontres ont eu lieu afin de permettre aux enseignants de planifier les parrainages.

Trois enseignantes du secondaire (premier cycle) ont reçu de la formation pour les aider à implanter les TIC dans leurs classe d’adaptation scolaire.


Objectifs visés

Les élèves ayant des troubles du comportement éprouvent souvent de grandes difficultés à communiquer avec leurs camarades. Ils s’engagent peu ou pas du tout dans des activités faisant appel à la coopération. Quand ils travaillent en équipe, ils font peu de cas de la réussite de l’équipe et c’est souvent l’anarchie qui règne entre eux. Les enseignants admettent qu’il est très difficile de faire travailler ces élèves ensemble.


Conditions particulières

Le projet a débuté comme prévu. 

Cependant, les mesures de boycotage mises en place par les enseignants n’ont pas aidé à faire avancer le projet.

Les enseignants impliqués étaient invités à présenter leurs besoins à partir de projets précis de parrainnage. Normalement, ces projets peuvent se mettre en place dès que des élèves ont reçu une formation appropriée. Or, les groupes des enseignants se sont complètement renouvelés. 

Ces derniers ont plutôt utilisé leurs énergie à mieux connaître leurs élèves, à développer leur autonomie par rapport aux TIC et à concrétiser les expertises développées l’année précédente. 

La suite du projet est simplement reportée à l’année scolaire 2006-2007.

Le RÉCIT local fera le suivi.


Résultats

Un film de 30 minutes a été produit pour montrer la richesse de l’utilisation des TIC en adaptation scolaire.

On y retrouve des arguments en faveur d’une utilisation des TIC avec ces élèves et d’autres montrant les premiers pas d’un système de parainnage à valider durant l’année scolaire 2006-2007.


Adresse où voir les résultats


Non fournie par les responsables du projet




retour aux projets de l’an 4