Accueil du site* Publications officielles MELSMesure 30054Bilans-An 2
Jeunes journaliste ( partie 1)

Responsable du projet : Manon Robichaud et Annick Des Serres


Cs Val-des-cerfs, Cs Trois-Lacs, Cs Vallée-des-Tisserands et Cs St- Hyacinthe

Élèves en difficulté d’apprentissage, 2è cycle du primaire



Description du projet

Étant donné que le projet se vivait simultanément dans quatre commissions scolaires de la région, la planification du projet permettait à chaque enseignante d’adapter le projet à son milieu de vie. Ceci a donc permis de réaliser ce projet en contexte signifiant selon la diversité et la réalité des milieux respectifs, au regard des besoins des élèves. C’est pourquoi vous retrouverez la description des projets vécus dans chacune des écoles.
École St-Luc, C.S. Val-des-Cerfs
Le projet Jeunes Journalistes a commencé par la visite du journaliste Benoit Lapierre en décembre dernier, plus précisément, en préparant sa venue dans la classe. Nous avons fait une activité sur les phrases interrogatives. Par la suite, nous avons regardé qu’elles étaient les questions pertinentes à poser à Benoit afin d’en savoir plus sur son métier. Chaque élève devait ensuite préparer en devoir, 2 ou 3 questions (selon le niveau de l’élève). Au retour, ils devaient en équipe de trois, déterminer quelle question chaque élève poserait au journaliste. Le journaliste est venu nous rencontrer et les élèves ont grandement apprécié sa visite. Ce fût très agréable.
En janvier, nous avons commencé la rédaction de notre premier article qui portait sur le spectacle de Noël que nous avions mis sur pied au profit d’Opération Enfant Soleil. Les élèves ont feuilleté le journal local afin d’observer comment les articles étaient rédigés. Ce qui a été le plus difficile dans la rédaction, ce fût de tenir compte des destinataires qui nous étaient inconnus. Les élèves ont souvent tendance à omettre des informations importantes ou encore, ils écrivent comme s’ils écrivaient à un ami ou à moi (l’enseignante). Chaque élève a dû rédiger un texte pour rapporter un événement qui s’était passé au spectacle de Noël. Collectivement, nous avons mis en commun les éléments intéressants de chaque texte pour réussir à faire un seul article. L’article et les photos furent envoyés au journaliste par courriel. 
Il est à noter que lors des différentes activités vécues par la classe, c’étaient presque toujours un élève qui prenait les photos. Certains ont aussi appris à transférer les images sur l’ordinateur et à réduire la taille des photos afin de les placer éventuellement sur notre page Web.
Fin janvier, nous avons créer un journal étudiant en collaboration avec une classe de 5e année. Nous avons lancé un concours dans nos deux classes afin de trouver un nom et un logo pour le journal. Ensuite, il y a eu un vote fait par les élèves pour choisir celui qui nous représentait le mieux. Nous avons ensuite fait une carte d’exploration de ce que l’on pouvait retrouver dans un journal ou encore ce que l’on pouvait voir sur le babillard de notre école. À partir de cette carte d’exploration, sur le thème de la St-Valentin, chaque élève devait inscrire trois choix de sujet. Mireille et moi avons par la suite regroupé les élèves par intérêts en faisant des groupes hétérogènes. À raison d’une période par jour, pendant 2 semaines, les élèves ont planifié, rédigé et corrigé leur article en équipe. Une équipe de 6 personnes a ensuite corrigé tous les textes et procédé à la mise en page et au montage du journal.
Il y a eu 3 publications : février, avril et juin.
Dans le journal local, 3 articles ont aussi été publiés. Soit les 31 janvier, 24 avril et fin juin. En ce qui concerne la partie création de page web, mes élèves ont chacun créé leur page. J’ai enseigné à une élève comment faire et c’est ensuite elle qui l’a montré à un autre et ainsi de suite. Comment ça, chaque élève a été un mini-prof et a pu ainsi vérifier sa compréhension. Les pages communes ont été bâties pour le web par moi mais créées par les élèves.
Dans ma gestion de classe, tous les projets vécus sont déjà mis en textes et en photos pour le portfolio. Ces textes ont donc été utilisés pour la page web. Les élèves ont dû apprendre les règles du traitement de texte et l’insertion d’image.

École François-Perrot, C.S. des Trois-Lacs

Voici les principales étapes du projet :

Rencontre avec un journaliste et/ou un photographe de la région.
Lieu : École François-Perrot
Moment : Vendredi le 14 novembre 2003
9h-10h  Présentation du journaliste Richard Langlois et de la
photographe Mélanie Leclerc des Hebdos du Suroît
(L’étoile et Première Éditions)
   Sujet : la profession (équipement, étapes de 
 réalisation d’un article, qualités requises, difficultés rencontrées, anecdotes, etc.)
 Connaissances sur la structure d’un texte et le cadrage d’une photo.

Théorie et activités en classe pour préparer les entrevues.
Lieu : École François-Perrot
Moment : plusieurs périodes selon le rythme des enfants

Canevas d’entrevue :
Suite aux étapes de réalisation d’un article présentées par le journaliste, les enfants ont fait un canevas d’entrevue. Ils avaient tous le même canevas et ajoutaient des questions spécifiques selon le métier (sauf pour le propriétaire).

Utilisation de la caméra numérique et des enregistreuses : Explication en équipe de deux.

Développement des compétences : Arbre des compétences

Visite des locaux des Hebdos du Suroît (L’étoile et Première Édition) du journal local
Lieu : Bureaux des Hebdos du Suroît
Moment : Le 26 novembre 2003
10h-11h30


Entrevues avec les responsables des départements d’une épicerie et prise de photos.
Départements : Fruits et légumes
   Boulangerie et pâtisserie
 Boucherie
 Poissonnerie
 Plats cuisinés
 Caisse
Lieu : Épicerie IGA Vézina/Rochette
Moment : Le 27 novembre 2003
9h15h-10h45
Les enfants ont fait les entrevues enregistrées simultanément. Par la suite, ils ont pris des photos avec les caméras numériques. Lise Belisle (Récit CSTL) prenait des photos des enfants en action.
Rencontre avec le journaliste Sébastien Ménard, ancien élève de François-Perrot et journaliste au Journal de Montréal
Lieu : École François-Perrot
Moment : Le 28 novembre 2003
10h à 14h  Présentation du journaliste
   Sujet : ses intérêts lorsqu’il était à l’école F-P., ses études, sa profession
 (équipement, étapes de réalisation d’un article, qualités requises, difficultés
 rencontrées, anecdotes, etc.)

Élaboration d’un plan de travail pour la rédaction des articles

Rédaction des textes.

Publication des textes dans le journal local.
Contenu :  
une brève explication du projet (rédigé par le journaliste des Hebdos du Suroit ou par l’enseignante)
une photo des élèves
6 courts textes (maximum 100 mots)
Moment : février
*Nous avons choisi le mois de février car le mois de janvier est le mois où les élèves de CEP présentent au reste de l’école leurs réalisations en lien avec leur thème « Bien du monde dans mon assiette ». Les articles ne sont qu’une des réalisations (pancartes sur « Bien manger », livre de recettes, vente de collation santé, etc.). Il y aura aussi des activités obligatoires et des activités facultatives en lien avec ce thème pour l’ensemble de l’école.

Exposition des articles et des photos sur le babillard école et sur le babillard à l’épicerie IGA Extra Rochette / Vézina.



École St-Eugène, C.S. Vallée-des-Tisserands

 11 juin 2003 : 1ère journée de formation à Brossard. Deux enseignantes de notre
 école y assistent.
27 juin 2003 : Les trois enseignantes de notre école impliquées dans le projet se rencontrent afin de planifier l’ensemble du projet J.J. pour l’année scolaire 2003-2004.
25 août 2003 : Envoi de demandes de commanditaires. Sur 24 demandes, nous avons reçu 1350$, du papier photo, un rabais de 70$ lors d’achats de matériel d’informatique et 30 portables pour nous monter un laboratoire d’ordinateurs dans notre école.
26 août 2003 : Manon et Lucie vont rencontrer le rédacteur en chef du Journal le Soleil de Valleyfield pour présenter leur projet et lui demander sa collaboration. Il nous accorde un espace de 4 colonnes aux 6 semaines pour publier une chronique.
8 septembre 2003 : Exploitation d’un journal avec les élèves : Travail en équipe . Les groupes sont partagés entre les 3 classes. 
23 septembre 2003 : Le journaliste du Journal Le Soleil vient faire une conférence à nos 3 classes réunies dans un local. Durée 50 minutes. Les élèves avaient préalablement préparé des questions et prenaient des notes.
26 septembre 2003 : Invitation à nos journalistes de la directrice de notre école pour assister à une conférence qu’elle donnera afin de publiciser la campagne de financement de notre école.
28 septembre 2003 : Lancement du concours dans nos trois classes pour trouver un nom pour notre chronique dans le Journal Le Soleil à faire en devoir. Notre choix : Les stylos en fusion. Par la suite, nous avons fait un autre concours de dessin du logo en rapport avec ce titre.
1er octobre 2003 : Conférence de Marie(la directrice) pour inviter le public à assiter à un souper spaghetti à l’école qui aura lieu le 30 octobre afin d’amasser des fonds pour les activités de notre école. Les jeunes journalistes avaient d’abord préparé des questions et prenaient des notes. Durée 30 minutes. Après la rencontre, En groupe classe, on remplit la grille Préparation à une chronique 2 et 3 octobre 2003 : En équipe homogène, nous avons regroupé les élèves des 3 classes pour rédiger les textes sur la conférence de la directrice.
10 octobre 2003 : Conférence de la psycho-éducatrice sur le projet éducatif de l’école et sur le projet J’embarque. Même procédé que la conférence précédente.

15 octobre 2003 : Visite du laboratoire de photos au Cegep de Valleyfield. Durée 1 heure. Un élève prend des photos.
18 octobre 2003 : Le rédacteur en chef du Journal Le Soleil écrit un article pour inviter la population à lire nos chroniques.
23 octobre 2003 : Achat d’un dictaphone et d’une carte Fire Wire pour pouvoir utiliser adéquatement notre ciné-caméra avec l’ordinateur.
25 octobre 2003 : Parution de notre 1ère chronique dans le Journal Le Soleil : à l’école St-Eugène, c’est dynamique.

4 novembre 2003 : Notre journaliste vient parler de comment on fait une bonne entrevue. Les élèves avaient préalablement préparé des questions et ont pris des notes. Un élève prend des photos. Au retour en classe, un métier est attribué à un élève et les autres lui posent des questions dans le but de se pratiquer à faire des bonnes entrevues.
20 novembre 2003 : Étant donné qu’il n’y a aucune personne récit dans notre commission scolaire, un technicien revient pour expliquer le fonctionnement de Picture It à Lucie. 
21 novembre 2003 : Les trois enseignantes se rencontrent pour planifier les entrevues avec les bénévoles de l’école. Il est entendu de faire une carte d’exploration sur l’entrevue et une pratique d’entrevue entre élèves. Étant donné que Lucie a une stagiaire en enseignement dans sa classe, sur base volontaire, les élèves sont invités à écrire une chronique sous la supervision de cette dernière. On a d’abord identifié les secteurs de bénévolat dans l’école, par centre d’intérêts, les élèves avaient à choisir un secteur. Les équipes étaient alors formées par deux selon leur choix. Procédé : 1. Remplir la feuille Je prépare un appel téléphonique 2. Téléphoner aux bénévoles pour fixer un rendez-vous. 3. Faire l’entrevue. 4 . Remplir la fiche de l’entrevue.5.Rédiger son texte.6. Auto-évaluation J’écris un texte comme un journaliste. Un élève, qui n’avait pas choisi de faire les entrevues, prenait des photos. Durée : 2 semaines et demie.
27 novembre 2003 : Montage de notre premier babillard : Nos supers bénévoles de l’école St-Eugène.
27 ovembre 2003 : Lucie rencontre encore le technicien d’informatique pour l’aider à démystifier les différents dossiers et les appareils reliés à l’informatique.
1er décembre 2003 : Visite de Christine Nadon et Guylaine Marcoux. dans notre école.
8 décembre 2003 : Formation à Brossard sur la différenciation pédagogique. Manon et Lucie y assistent.
13 décembre 2003 : Parution de notre deuxième chronique dans le Journal LeSoleil : Nos Supers bénévoles de l’École St-Eugène.

Janvier 2004 : Planification des entrevues avec le personnel de l’école. Même procédé que les entrevues avec les bénévoles sauf que chaque équipe de deux élèves, est regroupée par forces et faiblesses en écriture dans une classe assignée par leur enseignante. Nous avons ajouté l’auto-évaluation sur la coopération. Ensuite, les enseignantes se rencontrent pour réunir les textes des enfants pour en faire un seul. Nous dépassons l’espace alloué par le journal, notre journaliste l’accepte tout de même mais réduit au maximum la grosseur de l’écriture. Notre troisième chronique est publiée le 31 janvier 2004 : A l’école St-Eugène, une équipe du tonnerre.


20 janvier 2004 : Le technicien d’informatique rencontre Lucie à nouveau, pour explorer notre équipement.
3 février 2004 : Visite du caricaturiste et directeur du Journal Le Soleil. Remue-méninges sur leurs connaissances antérieures, exploration de caricatures venant de différents journaux et préparation de questions en classe. Le caricaturiste leur enseigne les différentes techniques de dessin et leur demande de faire la caricature de leur voisin. Il a aussi fait la caricature d’un enfant. On prend des photos. Durée 1 heure. Très appréciée de nos jeunes journalistes. Au retour en classe, ils écrivent dans leur journal de bord une chose qu’ils ont apprise, ce qu’ils ont aimé et moins aimé et laissent des traces des techniques qu’ils ont apprises.
10-11 février 2004 : Formation à St-Hyacinthe sur la page web. Manon, Lucie et Anick y assistent.
12 février 2004 : Conférence du directeur de l’usine National Silicates de Valleyfield dans le but d’aller faire une visite dans son usine. Il rencontre les jeunes des trois classes réunies en leur présentant un diaporama sur l’historique, les différents métiers et la production de cette usine. Les journalistes avaient préparé des questions et prenaient des notes. Nous avions aussi enregistré sur dictaphone la conférence. Deux élèves étaient attitrés à la caméra vidéo et un autre à la caméra photo. Durée : 1h.30 Bonne conférence coupée d’une récréation. Retour en classe, écriture au journal de bord des informations importantes que nous avons retenues.
17 février 2004 : Nous avons commencé à remplir le rapport synthèse de la visite guidée. Étant donné le manque d’informations, nous demanderons au directeur de l’usine de le remplir et nous complèterons alors notre rapport. 
18 février 2004 : Visite de l’Usine National Silicates. Les groupes y vont par classe par mesure de sécurité. Chacun est vêtu d’un casque et lunette de sécurité et d’un couvre-tout. Le directeur guide notre visite et offre une collation aux enfants. Les élèves sont très impressionnés. Durée : une heure
23 février 2004 : On complète le rapport synthèse de la visite guidée.
25 février 2004 : Une conférence est présentée dans notre bibliothèque municipale sur la condition des femmes en Haiti. Notre psycho-éducatrice demande à deux jeunes journalistes de l’accompagner. Ils prennent des notes et des photos.
9 mars 2004 : Les trois enseignantes se rencontrent pour planifier notre prochaine chronique. Nous décidons de diviser nos équipes par sujet : Écrire des lettres de remerciement au directeur de l’usine et au caricaturiste. Écrire une chronique sur la visite de l’usine, du caricaturiste, sur la sortie d’Hiver à Ste-Martine, sur la condition féminine en Haiti, sur la fabrication des maquettes de la classe des troubles de comportement, sur la pièce de théâtre présentée à la St-Valentin. Les équipes de 2 élèves sont regroupées par sujet. Les trois classes sont mixées.
du 9 au 12 mars 2004 : Durant leurs temps libres, les élèves sont invités à écrire des vignettes de photos pour notre prochain babillard.
16 mars 2004 : Visite d’un photographe professionnel dans notre école : Durée 1heure. Peu apprécié des élèves étant donnée des explications complexes du sujet. Les élèves avaient encore préalablement rédigé des questions et ont pris des notes. Une équipe de jeunes photographes était sur place. Au retour en classe, écriture au journal de bord des informations importantes apprises.
24 mars 2004 : L’école nous a acheté 3 pentiums 3 pour pouvoir utiliser Dreamweaver pour notre page web. Le technicien en informatique vient les installer.
26 mars 2004 : Rencontre des trois enseignantes pour choisir les articles qui paraîtront dans notre prochaine chronique. Nous en choisissons deux et les autres seront affichés sur le babillard avec les photos.
3 avril 2004 : Parution de notre 4e chronique dans le Journal Le Soleil : Une expérience unique à la National Silicates et la condition des femmes en Haiti.
13 avril 2004 : Projet sur la bande dessinée en collaboration avec la stagiaire d’Anick. Les élèves de la classe de Lucie et d’Anick explorent chacun de leur côté différentes bandes dessinées (livres et journaux). Ils en choisissent une en équipe de deux , ils décalquent différents dessins et essaient de réécrire une nouvelle histoire. Leurs bandes dessinées seront reliées en un seul cahier et leur sera remises Ce travail est échelonné sur deux semaines.

19 avril 2004 : Formation à St-Hyacinthe. Manon, Lucie et Anick y assistent.
26 avril 2004 : Montage d’un nouveau babillard. Les sujets sont : Visite de l’usine, Conférence de la condition des femmes en haiti, la cabane à sucre, la sortie d’hiver à Ste-Martine, les incubateurs, le bingo en classe, l’exposition des maquettes de la classe de Caroline. Nous avons agrandi notre babillard.
27 avril 2004 : Visite à la caserne des pompiers. Nous avions préalablement préparé des questions et nous avons pris des photos. Au retour en classe, sous forme de quiz nous avons tenté de répondre aux questions. Cette visite fera partie de notre prochaine chronique
3 mai 2004 : Les élèves de la classe de Lucie préparent des questions, en équipe de deux, pour le projet d’incubation des classes de Manon et d’Anick. Les élèves sont dispersés dans les deux classes et posent des questions. De jeunes photographes sont sur place. Au retour en classe, ils écrivent un article sur le sujet. Résultat : Beaucoup trop de répétions d’Informations et textes très courts. Nous revenons deux semaines plus tard et préparons en groupe d’autres questions et retournons dans la classe de Manon. Au retour, nous écrivons un texte collectif au tableau. Je fais volontairement des erreurs pour qu’ils les corrigent. Ce texte paraîtra dans notre prochaine chronique. Pendant que nous faisons ce travail, les élèves de Manon et Anick écrivent un article sur le spectacle de gymnastique, qui avait eu lieu à l’école, en regardant la cassette vidéo du spectacle que deux jeunes journalistes avaient filmé.
22 mai 2004 : Parution de notre 5e chronique : à l’école St-eugène, c’est rempli d’énergie et projet d’incubation.
24 mai 2004 : Suite à une demande de commandite envoyée en octobre dernier à la compagnie Pfizer , nous recevons 30 ordinateurs portatifs. Nous ferons un laboratoire d’ordinateurs en septembre prochain.
26 mai 2004 : Visite du Centre Hospitalier du Suroît : Des bénévoles nous font visiter six départements avec explications des employés. Au retour : écriture dans le journal de bord des informations recueillies.

26 mai 2004 : Conférence de presse sur un film qui a été réalisé avec nos 3 classes par le Studio Paradox et la Maison des Jeunes sur le taxage et l’intimidation. Les journalistes des journaux locaux, les organismes communautaires et le personnel de l’école étaient invités au lancement du film. Nous avions attitré quelques jeunes journalistes et photographes pour assister à ce lancement.
1er juin. Les trois enseignantes se rencontrent pour planifier le contenu de notre prochaine chronique. Les sujets seront : Le film Dans une école près de chez-vous, visite du Directeur de la Commissions Scolaire dans notre école, les olympiades, la visite du Centre hospitalier, La visite à la caserne des pompiers et la fête de l’Asie dans notre école. Nous avons divisé les équipes par forces et faiblesses. Nous avons décidé, nous les enseignantes, d’écrire la conclusion pour remercier l’équipe du journal.
2 juin 2004 : Rencontre à Brossard pour le bilan du projet. Anick, Manon et Lucie y assistent.
du 7 au 11 juin 2004 : Écriture des chroniques, les équipes sont partagées dans les trois classes.
15 juin 2004 : Libération pour finaliser notre page web.
16 juin 2004 : Montage de notre dernier babillard : Photos et textes des élèves concernant les sujets de notre dernière chronique.
20 juin 2004 : Parution de notre 6e chronique.

Objectifs



-  Développer les compétences transversales suivantes :
 Exploiter les T.I.C. - Coopérer – Exploiter l’information – Développer des
 méthodes de travail efficaces– Structurer son identité –
 Communiquer de façon appropriée .

-  Développer les savoirs essentiels liés aux compétences, lire et écrire des textes variés.

-  Développer chez les élèves, leur estime de soi, leur sentiment d’appartenance et leur autonomie.

-  Acquérir des connaissances du monde du travail, des rôles sociaux, des métiers et des professions.

-  Découvrir les différentes facettes des médias d’informations journalistiques.




suite