Accueil du site* Publications officielles MELSMesure 30054Bilans-An 5
Garneau-médiatic (anciennement garneau.com)

Responsable du projet :Georges Théberge (conseiller pédagogique) et Réal Gingras, Enseignant Ressource aux TIC

École Garneau, Commission scolaire de Montréal

EHDAA préscolaire et primaire


Description du projet :


Les membres du personnel de l’école Garneau souhaitaient davantage s’engager dans des activités pédagogiques qui contribuent à l’atteinte des orientations du Projet éducatif de l’école en faisant de plus en plus appel aux multiples applications des TIC en classe. Nos élèves étaient déjà familiers avec une utilisation variée des TIC . Nous souhaitions utiliser les technologies de l’information et de la communication avec tous élèves en difficulté en vue de produire des photoromans.
De septembre à décembre 2006 nous voulions :

- Offrir des formations, des perfectionnements TIC et de l’accompagnement pour le personnel, par le biais du RÉCIT/local et des universités participantes.

- Que les enseignants expérimentent avec leur groupe d’élèves (EHDAA) la production de photos romans.

- Que ceux-ci soient les responsables de la production et de la diffusion et qu’ils soient accompagnés par les autres élèves (non EHDAA) sous forme de tutorat.

- Une objectivation de l’expérimentation pédagogique.
Janvier à mai 2007 :

- Suivi des formations, des perfectionnements et de l’accompagnement TIC.

- Recherche d’autres situations d’apprentissage utilisant les TIC et visant à consolider les acquis des EHDAA.

- Expérimentation des situations et objectivation.
Fin mai 2007 :

- Rencontre/bilan de l’utilisation des TIC auprès des EHDAA : Évaluation du processus et des résultats attendus.

- Poursuivre les formations, les perfectionnements et l’accompagnement du personnel et des élèves. (RECIT)

- Présentation des productions lors d’une soirée de reddition de comptes au mois de mai 2007.

- Diffusion du projet de développement pédagogique et d’acquisition de savoir-faire dans le domaine des TIC adapté aux EHDAA sur le site Web de l’école Garneau ou via le RÉCIT de la CSDM.



Objectifs visés

- Développer une approche pédagogique différenciée, axée sur l’utilisation des TIC et adaptée aux intérêts, au rythme et au processus d’apprentissage des EHDAA pour les amener à réaliser leur plein potentiel tout en leur offrant des défis réalistes qui leur permettent d’améliorer leurs compétences.


- Améliorer la compétence en lecture, pour les EHDAA, par le biais des TIC.


- Développer la compétence et les savoir-faire en technologie de l’information et de la communication des EHDAA : viser une plus grande réussite scolaire des garçons en difficulté qui vivent moins de réussites que les filles et qui sont très intéressés par les médias en les soutenant dans leurs apprentissages scolaires par une plus grande utilisation des TIC.


- Accroître la motivation des EHDAA face au travail scolaire au moyen d’une pédagogie axée sur l’utilisation des TIC comme " levier des apprentissages" pour favoriser leur persévérance scolaire.


- Favoriser un bon climat affectif pour les apprentissages et une relation enseignante-élève positive avec les élèves en difficulté d’apprentissage (L’ordinateur ne se fâche jamais, répète autant de fois qu’il est nécessaire et ne critique pas négativement les erreurs, ce qui augmente l’estime de soi des élèves en difficulté).


- Améliorer le processus de développement des compétences disciplinaires et transversales du Programme de formation de l’école québécoise chez nos élèves en difficulté par une pédagogie qui place l’élève au cœur de ses apprentissages. L’élève est actif dans le processus de décision, dans la planification, dans le ou les choix des moyens, dans l’élaboration des critères d’évaluation et d’auto-évaluation et dans le réinvestissement. L’élève se voit comme le "principal artisan de ses apprentissages".


- Développer leur compétence à utiliser les TIC auprès des élèves en difficulté en donnant des formations en TIC et de l’accompagnement au personnel enseignant en classe régulière et intégrant des EHDAA et au personnel de l’adaptation scolaire.

*Le projet éducatif de notre école favorise la qualité des apprentissages, des comportements, de la communication ainsi que de la qualité de vie. Les deux premiers principes qui nous servent de guide pour la période 2005-08 sont : 1. Adapter l’enseignement des programmes d’études aux besoins particuliers de notre clientèle. 2. Dépister de façon précoce les difficultés d’apprentissage, de comportement des élèves et mettre en place des moyens pour répondre à leurs besoins.



Ce qui a facilité la réalisation du projet :

Il a été essentiel d’avoir parmi nous la ressource du RECIT local de la CSDM, pour tout le volet de la formation et de l’accompagnement du personnel. En plus de la ressource TIC dévolue par le RÉCIT dédié au projet pour l’encadrement des profs, l’école Garneau a, à son service, une ressource TIC qui est libéré deux jours par semaine pour faciliter l’accompagnement des élèves. Cette ressource TIC sur place est l’orthopédagogue de l’école et, de par son intervention auprès des élèves en difficulté, porte une attention encore plus particulière à ce projet du fait même que ce projet s’adresse aux élèves en difficulté. L’intégration des TIC devient donc une approche d’adaptation scolaire et par le fait même un élément supplémentaire de motivation. Cette ressource sur place est un élément facilitateur et il favorise une gestion des groupes et des classes qui ont travaillé au projet. Cette ressource a contribué à l’encadrement des élèves et des enseignants pour assurer le respect des échéanciers du projet et pour le dépôt et l’organisation sur le web des contenus qui en ont émané.

Le conseiller pédagogique de l’école a joué un rôle très apprécié tantôt directement auprès des élèves, tantôt auprès du personnel enseignant pour l’élaboration et la réalisation du projet. La spécialiste en arts plastiques a également apporté ses compétences pour la réalisation de certains projets (décors, personnages, etc.).

Il va sans dire que le budget accordé à la libération du personnel enseignant s’est avéré essentiel.



Ce qui a compliqué la réalisation du projet :

Des difficultés techniques se sont présentées : la plupart ont été réglées grâce à l’aide occasionnelle d’un technicien, de la ressource TIC en place ou de la ressource du RÉCIT.

La majorité du travail a été réalisé au laboratoire informatique de l’école : Il est bon de mentionner qu’il aurait été plus facile de pouvoir transférer nos contenus du laboratoire à la classe et vice-versa. Malheureusement, étant donné l’état de plusieurs appareils dans les classes, cela n’aura pas été possible.

La gestion de l’horaire de fréquentation du laboratoire a posé des problèmes.

La sous-évaluation du temps prévu à la réalisation des photosromans et l’envergure de certains projets encourus.

Recommandations

À la lumière des résultats obtenus, voici les recommandations que nous faisons pour la bonne marche de ce projet :

D’entrée de jeu, il va sans dire que des ordinateurs minimalement fonctionnels sont nécessaires ! En outre, la présence de périphériques de production, comme un appareil photo numérique, un caméscope numérique ou un numérisateur facilitent la production de documents médiatiques.

Recommandations supplémentaires :


- Offrir un accompagnement soutenu et régulier dans la planification de chaque projet

- Concevoir des situations d’apprentissage et d’évaluation selon les trois phases suivantes : préparation, réalisation, intégration

- Mettre en commun des grilles d’observation et d’évaluation des compétences disciplinaires et transversales ciblées pour le projet

- Libérer le personnel pour concevoir, élaborer ou rechercher des grilles déjà existantes

- Prévoir un projet de réinvestissement

D’autres aspects sont envisageables :


- S’associer une autre école du quartier

- Jumeler une classe de l’école Garneau avec une autre classe d’une école du quartier

- Augmenter la communication réseau via un forum de discussion, un salon de clavardage et la mise en place d’une webcam.

Résultats obtenus

Chaque classe a réalisé un photoroman ou une production médiatique (films, animation, jeu-questionnaire) se rapportant à un domaine d’apprentissage. Ces résultats ont été publiés sur le site web de l’école.

La majorité des objectifs du projet ont été atteints.

Par exemple, on a pu observer chez certains élèves EHDAA une amélioration de la lecture dans certaines situations, comme pour la recherche par mots-clés, la lecture à l’écran, le repérage des erreurs orthographiques à l’aide du logiciel.

Par ailleurs, nous avons observé une plus grande motivation de la part des garçons.

Certains aspects de ces objectifs auraient pu être davantage développés, comme une approche pédagogique plus différenciée et l’implication des élèves dans le processus de planification et d’évaluation du projet.

D’autres objectifs ont été atteints :


- Démystifier l’ordinateur

- Faliciliter son utilisation

- Valider les contenus

- Rechercher l’information pertinente

- Utiliser les bons formats

- Manipuler le clavier , la souris, les dossiers, les fichiers

- Etc.

Au fur et à mesure que le projet avançait nous avons observé que d’autres objectifs s’ajoutaient et que les découvertes des différents menus des logiciels nous permettaient de développer notre esprit créatif et d’utiliser ces mêmes menus pour augmenter nos situations nouvelles d’apprentissage.

Nous avons été placés dans une situation où nous découvrions tous les jours de nouvelles façons d’apprendre ; la collaboration qui en découlait nous plaçait devant un plaisir pédagogique continu.

Nous espérons fortement pouvoir profiter de la mesure 30054 pour l’année scolaire 2007-2008 car les budgets qui s’y rattachent sont appréciés et permettent à chacun de développer son propre rythme d’appropriation de tout ce qui relève du réseau et de l’utilisation de l’ordinateur à des fins pédagogiques.






Adresse pour voir les résultats et le matériel produit

L’ensemble de nos projets est accessible sur notre page web dédiée.
www2.csdm.qc.ca/garneau/mediatic/photoromans.html









retour aux projets de l’an 5