Accueil du site* Publications officielles MELSMesure 30054Bilans-An 5
La souris gourmande : bilan de la première année d’expérimentation

Responsable du projet : Jocelyne Bérubé et Brigitte Besnard

École Saint-Pierre, Commission scolaire Seigneurie-des-Mille-Îles

EHDAA préscolaire et primaire


Description du projet :

Dans le cadre des deux années où s’échelonne le projet, nous désirons publier un livre de recettes sous forme virtuelle. Les enfants seront amenés à choisir une recette, l’expérimenter en classe ou à la maison et la publier sur un site web. Les parents des élèves seront invités à participer avec leur enfant à la publication. Aussi, un forum sur le site permettra de commenter les recettes et d’effectuer une interaction avec les parents des élèves et avec l’ensemble de la communauté.


Bilan de l’an 1 :

Les élèves ont été amenés à :

- Recherche de recettes avec la participation des parents

- Présentation des recettes par les enfants

- Expérimentation culinaire et exploration de compétences techniques (mesure, utilisation du four et d’ustensiles, connaissance des différents ingrédients, … )

- Exploration de compétences TIC par les enfants (utilisation du clavier, de l’appareil photo, recherche par mots-clefs sur le web, technique copier/coller… )

Les enseignantes ont effectués :

- Début de formation sur l’utilisation d’un logiciel de publication web (SPIP)

- Planification de base de l’aménagement physique

- Recherche d’outils informatique pour répondre aux besoins des enfants non-lecteurs ( référenciel "épicerie des jeunes", logiciel de présentation "Wink", … )



Objectifs visés

Globalement :


- Utiliser les tics comme outil de publication, de communication, de référence et d’intégration dans le milieu scolaire et communautaire.


Spécifiquement :


- Développer des compétences techniques telles que l’utilisation du clavier, l’utilisation de l’appareil photo numérique, la familiarisation avec l’interface de publication web SPIP, la consultation et l’utilisation de forum, etc…


- Effectuer des apprentissages scolaires dans un contexte signifiant et stimulant. 
Exemples : lecture ; écriture ; notion d’argent (achat, valeur des produits, manipulation de l’argent, …) ; connaissance de son environnement immédiat (visite au marché, planification du trajet, utilisation de carte routière, intégration dans la communauté, etc ) ; notions de mesure des ingrédients, de la température, des minutes de cuisson, …


- Expérimenter et s’habileter à des techniques culinaires (utilisation des différents ustensiles, des outils de mesure, des appareils électro-ménagers, … )


- Développer de l’ouverture à la nouveauté et à l’expérimentation (développement des sens tel que le goût, toucher, … )


- Créer un lieu d’échange virtuel par le biais d’un forum où les commentaires et questions du "public" pourront être soumis


- Partager la ressource web avec le milieu scolaire immédiat et favoriser l’interaction des élèves de l’école avec nos élèves (dégustations, … )


- Favoriser l’implication des élèves et de leurs parents en utilisant un système de publication accessible et libre d’utilisation à l’école et à la maison.


Ce qui a facilité la réalisation du projet :

- l’intérêt spontané des enfants à participer aux expérimentations culinaires


- la dimension sensorielle (gustative, olfactive, visuelle, tactile, … ) qui rejoint beaucoup les enfants


- la participation des parents et la fierté des enfants à partager leurs suggestions, leurs recettes, ...


- intérêt des enseignants à intégrer les TIC à leur enseignement


- intérêt des enfants à utiliser l’ordinateur


- collaboration riche et étroite entre les intervenantes impliquées dans le projet (2 éducatrices et 2 enseignantes)



Ce qui a compliqué la réalisation du projet :

- Difficulté à trouver des suppléantes ayant une certaine expérience en adaptation scolaire.


- Contexte de classe particulièrement exigeant en temps et en énergie (besoins particuliers des élèves, nouveaux élèves en cours d’années, études de cas et révisions fréquentes des plans d’intervention, mesures particulières à mettre en place, nombreuses rencontres avec les intervenants sociaux et médicaux extérieurs, … )

- Difficulté pour les enseignantes de se libérer pour aller chercher la formation nécessaire ou pour leur permettre de planifier et coordonner le projet. (disponibilité des suppléantes et contexte de classe)


- Instabilité de la dynamique de groupe pour les deux groupes concernés par le projet (nouveaux élèves, études de cas, plans d’intervention élaborés, … )


- Vol d’ordinateurs et périphériques de la classe ; temps de réorganisation









retour aux projets de l’an 5