Accueil du site* Publications officielles MELSMesure 30054Bilans-An 6Présentation des projets
DAH-TIC Démarche d’autonomie et d’harmonisation par l’utilisation des TIC

Clientèle :

Élèves dans des classes de cheminement pédagogique et social CPS., majoritairement des garçons . Tous ont des problèmes de comportement , certains d’entre eux présentent un diagnostic de TDAH avec ou sans troubles associés et d’autres ont d’importants retards d’apprentissage causés principalement par un manque d’intérêt et de motivation, des difficultés langagières et un manque de support familial.



Personne responsable :
Sylvie Benoit, directrice et Pierre Adam, adaptation scolaire

Commission scolaire des Premières Seigneuries, Écoles La Passerelle - Fourmilière - Place de L’Éveil - St-Édouard 


Résumé :

Dans les classes CPS, les difficultés d’apprentissage des élèves sont variées et les problématiques rencontrées sont multiples. Aussi, pour les enseignants, la gestion pédagogique de groupe multiâge est souvent complexe. Afin de répondre plus adéquatement aux besoins des différents acteurs, nous avons construit et expérimenté 4 SAÉ pour des groupes multiâges intégrant de nouvelles pratiques pédagogiques tout en favorisant la différentiation et l’intégration des TIC par l’utilisation de la vidéoconférence (Marratech) :
  • Je me présente (communication orale) - conte de Noël en réseau (français écrit et oral)
  • Une dameuse robotisée (Apprentissage et compétition en réseau entre 2 tech. en robotique)
  • Photo mystère ( projet univers social).
Avant de débuter le projet DAH-TIC, nous constations que la plupart des élèves étaient peu motivés face aux apprentissages scolaires et manquaient de persévérance. Ils ne communiquaient pas toujours de manière adéquate et coopéraient difficilement avec les autres.

Suite aux projets vécus depuis novembre, nous avons observé plusieurs changements chez nos élèves : une meilleure estime de soi, une réelle motivation face aux apprentissages intégrant les technologies de télécollaboration, une plus grande aisance à s’exprimer oralement .

 Ils apprennent avec d’autres dans un contexte différent et ils apprécient ce nouvel environnement technologique. Certains élèves sont même devenus des agents multiplicateurs dans leur école. 
Le 5 juin dernier, une présentation des différents projets et une évaluation mi-bilan a été faite avec tous les acteurs.


Objectifs



Par l’utilisation d’un SPIP et du logiciel de vidéoconférence Marratech, favoriser la télécollaboration entre des élèves de milieux différents ainsi que son personnel et ce à des fins d’enseignement, d’apprentissage et d’harmonisation de pratique innovatrice dans les classes CPS.

Pour l’élève ce que nous avons observé dans les projets en télécollaboration intégrant les TIC :
  • Développe sa compétence à communiquer oralement et à l’écrit.
  • Augmente sa motivation face aux apprentissages.
  • Plus grande motivation à réussir ses paliers ( changements comportementaux).
  • S’engage et termine les tâches demandées.
  • Développe sa compétence TIC : multimédia (son-image) - recherche internet ( intention éducative) - robotique - vidéoconférence.
  • Devient un agent multiplicateur (auprès d’autres élèves et d’autres enseignants).
  • Développe de l’autonomie et de la fierté par rapport à ses apprentissages.

Pour les différents intervenants
le projet

  • favorise le développement de leur compétence à utiliser les TIC à des fins de communication ( différents périphériques - courriel - vidéoconférence) et d’apprentissage ( Internet - projecteur multimédia - ressources complémentaires).
  • favorise les échanges professionnels en facilitant la communication, le partage d’informations et d’expertise.
  • favorise le développement des compétences à planifier des activités et des SAÉ pour des groupes d’élèves multiâges intégrant les TIC et le réseau.
  • Apporte une formation continue dans l’appropriation de nouvelles approches pédagogiques.
  • Création d’une communauté apprenante.


Déroulement



  • Août 07 :
présentation du projet aux directions d’établissement - cueillette des besoins en équipement informatique.

  • Septembre- octobre 07 :
présentation du projet au personnel des classes CPS - formation du personnel - accompagnement du personnel dans l’utilisation des différents périphériques et logiciels

Pré-test : Évaluation des compétences TIC - lecture - motivation scolaire pour tous les élèves

  • Novembre - décembre 07 :
appropriation des technologies et création de 2 SAÉ : je me présente dans Marratech et un conte de Noël en réseau

  • Janvier 08 :
formation par le responsable du RECIT : SPIP

  • Février-mars- avril :
réalisation SAÉ entre une classe du 2e cycle et une du 3e cycle, une dameuse robotisée intégrant plusieurs disciplines et la robotique
  • Avril-mai- juin 08 :
Expérimentation de 3 situations d’apprentissage en univers social, Photo-Mystère, trois écoles participantes (les trois cycles du primaire)

  • 5 juin 2008 :
présentation et évaluation du projet par la CP et les 4 enseignants aux directions d’établissement et à directrice adjoint des services éducatifs de la commission scolaire des Premières-Seigneuries.

Révision des conditions de départ - présentation des SAÉ avec montage vidéo, photos, témoignages et demande des enseignants ( tes) de poursuivre le projet car ils y voient des avantages pour eux et leurs élèves.


Mode d’évaluation


Pour les élèves :

Nous observons que les activités de communication en vidéoconférence ont des répercussions positives en classe. Les élèves développent un vocabulaire plus riche et plus précis quand ils travaillent en réseau. Ils développent leur attention et apprennent à écouter et à respecter l’opinion des autres.

Pour plusieurs, ce projet leur a permis de vivre des réussites significatives, des succès scolaires.
C’est aussi une grande source de motivation pour s’améliorer dans l’atteinte des différents paliers ( comportement). L’apprentissage en réseau est un renforçateur positif qui aide à modifier les comportements.

Ils sont plus attentifs quand nous utilisons les technologies.
Les différentes situations d’apprentissage ont favorisé le développement de plusieurs compétences disciplinaires et transversales : coopérer - utiliser les TIC à des fins d’apprentissage ( et non récréative) - développer des méthodes de travail - communiquer oralement.


Pour le personnel :


Développer sa compétence à utiliser les TIC à des fins d’apprentissage

Développer de nouveaux contextes d’apprentissage - réaménager l’espace-classe afin d’intégrer les TIC de manière efficace.

Varier les moyens d’enseignement par l’utilisation du projecteur multi-média- internet - vidéoconférence.

Apprendre avec les autres et partager son expertise.

Créer des SAÉ adaptées à des groupes multiâges ( faciliter la gestion pédagogique des classes CPS)

Briser l’isolement des différents acteurs qui oeuvrent dans 4 écoles différentes.

 

Moyens novateurs


Lors de la présentation mi-bilan, les témoignages des enseignants sont les suivants :

Le moyen novateur de ce projet est l’expérimentation de l’utilisation d’outils de télécollaboration (vidéoconférence Marratech, SPIP) entre des personnes ( enfants et adultes) à des fins de communication, de partage, de planification et d’actualisation de SAÉ.

À notre connaissance, c’est la première fois que le logiciel Marratech est exploité à des fins d’apprentissage par des classes CPS. La qualité sonore et l’accessibilité au tableau blanc nous ont permis de réaliser des situations d’apprentissage mieux adaptées pour ces groupes/élèves et de revoir les rôles des différents intervenants dans les activités en réseau.

Les élèves sont intervenus en accompagnement des élèves de milieux différents dans leurs apprentissages. Des enseignants ont fait du team-teaching en réseau. L’intégration d’un power point dans Marratech a permis d’actualiser des SAÉ dans lesquelles les élèves deviennent des concepteurs et des animateurs de SAÉ.

Les ressources mises à contribution sont le soutien offert aux TES et aux enseignants (tes) au début du projet par un technicien en informatique ( Pascal Gagnon) , et tout au long de l’année scolaire, un acompagnement personnalisé par une conseillère pédagogique (Brigitte Larivière). Pour les enseignants (tes), il est important de poursuivre tout en conservant cette personne ressource afin de poursuivre dans la planification et la réalisation des situations d’apprentissage.

Le responsable du RECIT, Jean Nadeau, a donné une 1/2 journée de formation SPIP. L’utilisation du logiciel est reporté à l’année prochaine, les enseignants jugeant qu’ils avaient besoin de plus de temps pour s’approprier Marratech.


Conditions de réalisation


Il n’y a pas eu de complication qu’en à la réalisation de la phase 1 du projet. Uniquement un délai de 2 mois pour l’achat et l’installation des équipements informatiques. Nous partions de loin.

Les conditions particulières ayant facilité la première année du projet sont :

  • La libération et la disponibilité d’un technicien des services informatiques pour le soutien technique aux 4 classes…
  • La libération des enseignants et des TES pour de la formation ( 2 jours)
  • La libération pour la planification des SAÉ
  • L’ouverture, la souplesse et le professionnalisme des enseignants (tes) et éducateurs des 4 classes.
  • La formation et l’accompagnement en classe par une CP.

Aussi, il est important de souligner qu’au départ, toutes les directions d’établissement ont fourni à chacune des classes participantes du matériel informatique de qualité. Nous avons eu le soutien de la directrice adjointe aux services éducatifs ( Marie-Josée Landry) et de la responsable du projet (Sylvie Benoit).


Bénéfices ou résultats


Les bénéfices obtenus pour les élèves et pour le personnel sont conformes aux attentes fixées pour la première année du projet. Il reste quelques volets à expérimenter et peut-être ajouterons-nous d’autres classes CPS.


Nous aurons les premiers résultats des évaluations en lecture- compétence TIC et motivation scolaire à la fin de juin 2008 et d’autres résultats à la fin du projet en juin 2009.


Diffusion du projet


pas d’adresse connue de site web



retour à l’An 6