Accueil du site* Publications officielles MELSMesure 30054Bilans-An 6
Mon carnet de classe

Clientèle :

Élèves en grand retard d’apprentissage (code10) , 2 ans et plus accompagné de trouble de la conduite et du comportement ( code12). la plupart de ces élèves présentent des difficultés marquées en lecture. D’autres élèves souffrent de dyslexie sévère, de trouble de langage, de déficit de l’attention avec hyperactivité sévère et de déficience intellectuelle.


Personnes responsables :
Martin Gagnon et Yvonne Gaumont, titulaire et orthopédagogue

Commission scolaire de Montréal, école Au-Pied-De-La-Montagne


Résumé

Notre projet, Mon carnet de classe, a intéressé nos élèves et ils se sont vraiment impliqués à chacune des étapes. Nous avons préparé nos élèves avec la participation des spécialistes : Michelle Khalil, orthophoniste, et Lyne Bellerose, orthopédagogue, pour l’application et l’acquisition des différentes stratégies en lecture et écriture du programme des différents cycles.
Vu leur grand intérêt pour l’informatique, la majorité des élèves était déjà familiarisé avec l’utilisation de l’ordinateur. Nous avons pu approfondir leurs connaissances avec les différents outils mis à notre disposition. Ce projet a donné le goût aux enfants de vouloir utiliser lesTIC pour communiquer avec les autres jeunes, de connaître l’avis des adultes par voie des commentaires apposés directement à leurs réalisations. Ces commentaires encourageaient les enfants à écrire et à continuer de produire des réalisations. Le projet a donné le goût d’écrire et de développer la confiance face à cette tâche. Les élèves ont aussi développé leurs compétences en lecture, car ils étaient curieux de connaître les réactions des parents et amis. Les différentes recherches sur le web ont aussi permis de mettre en pratique les différentes stratégies enseignées. Même si ce projet est relativement nouveau, il a permis de développer l’autonomie et la confiance chez les jeunes. Une relation d’entraide s’est développée , les élèves plus habiles partageaient leurs connaissances avec les autres. Un projet comme celui-ci, étalé sur plusieurs années, devrait permettre de donner de très bons résultats.
 

Objectifs

  • Développer la confiance en soi, prendre sa place en s’intégrant dans l’école et dans la communauté.
  •  Découvrir leurs forces, leurs faiblesses et leurs talents.
  • Utiliser la communication écrite pour entrer en relation avec les jeunes et les adultes de leur école, de leur milieu et d’ailleurs dans le monde en utilisant un traitement de texte.
  • Améliorer les stratégies en lecture et en développer de nouvelles chez les lecteurs débutants
  • Améliorer la lecture et donner le goût de lire et développer la curiosité
  •  
  • Exploiter les technologies de l’information et de la communication.
  • Connaître les objets, les techniques, les procédures, le vocabulaire propre aux TIC tels que : utiliser un numériseur, prendre des photos avec un appareil photo,utilisation de la caméra 
  • Explorer les nouvelles fonctions des logiciels.tels que : utiliser un navigateur Internet et faire des recherches, naviguer dans un blogue et lire ou écouter ce qu’on y trouve, poster un commentaire dans un blogue, écrire avec un traitement de texte et utiliser un code de correction, publier un billet dans leur carnet de classe, utilisation de Flicker, Daily Motion et Audacity
  • Lire des textes variés.
  • Écrire des textes variés.
  • Faire la publication des connaissances acquises avec l’enseignant et les spécialistes
  • Développer un espace pour que les enseignants transmettent leurs connaissances acquises lors des formations dans le but d’échanger des nouvelles méthodes et stratégies.
  • Permettre le déploiement de bonnes habiletés sociales.
  • Reconnaître leurs talents, leurs forces et leurs faiblesses.


Déroulement



  • Septembre :
Présentation du projet.

  • Octobre :
(la ressource technologique) Création de la base de données, intégration de la plate-forme sur le serveur, création du carnet de classe par Philippe Martin. Formation des deux enseignants (octobre, novembre). Utlisitation de Flickr et Dailymotion. Achat du matériel (caméra, ordinateurs et appareil photo).

De son côté, les enseignants se préparent et planifient leurs actions en se documentant sur le Web et en visitant d’autres carnets de classe. 
 
  • Décembre :
Le carnet de classe est prêt. Transmission des codes d’accès aux enseignants. Ouverture du compte Flickr pour héberger nos photos. C’est en décembre que les enseignants, Martin Gagnon et Yvonne Gaumond, ont posté un premier billet dans le carnet de classe . Le projet démarrait officiellement.

  • Le 8 janvier :
Compréhension de texte et illustration de l’histoire. Utilisation de la plateforme et de FLickr.

  • Le 10 janvier :
 Les enfants postent leur premier billet. C’est une situation d’écriture. C’est leur premier contact avec la plateforme du carnet. Les élèves ont utilisé Flickr pour la publication des dessins (classe de Martin).

  • Le 30 janvier :
 Résumé de la rencontre avec la maman de Margot (présentation de Louis XIV).
.

  • Février : 
Les enfants enregistrent eux-mêmes les vidéos et photos sur Flickr et Dailymotion.

Explication par un élève de la méthode de correction PACO.

 Les élèves inventent des phrases en incluant les verbes travaillés en classe.

  • Mars :
Visite du carnet de classe de Sylvain dans le but d’envoyer des commentaires à ses élèves.

Les étapes du récit avec Michelle notre orthophoniste.

Le rêve : chaque élève devait nous écrire un court texte sur un rêve.

  • Avril :
Création par les élèves d’un personnage imaginaire. Écriture sur la plateforme.
 

Les élèves ont aussi manifesté le désir de présenter des vidéos pour montrer leurs différents talents (danse, sport). Ces vidéos ont beaucoup développé leurs compétences au niveau du langage oral.

Martin s’est servi du blog pour transmettre ses connaissances apprises lors de ses formations en mathématique et en français. Parents , collègues et amis pouvaient échanger sur divers sujets pédagogiques. 

Michelle, notre orthophoniste, a publié des chroniques et trucs à chaque semaine.


Conditions de réalisation

Certaines conditions ont facilité la réalisation du projet :

  • Le grand intérêt des élèves (L’intérêt des élèves s’est manifesté dès le départ. Ils avaient le goût de faire ce projet.
  • Les blogues de Sylvain St-Jean et Philippe Martin (les lectures qu’ils suggèrent aident à orienter les blogueurs débutants. Ils expliquent bien ce qu’est la blogosphère).
  • Le soutien constant de Madame Geneviève Tremblay, directrice adjointe et M. Marc Croteau, directeur.
  • La bonne collaboration entre les deux enseignants et la participation des intervenants du milieu.
  • La participation des parents pour les commentaires sur le blogue (une soixantaine de commentaires pour cinq mois d’utilisation).
  • L’achat d’ordinateur pour que les élèves travaillent dans la classe.
  • L’achat de matériel pour chaque classe : appareil photo, caméra vidéo et micro. 
  • Libérations pour la formation des enseignants.
  • Publication de l’adresse de notre carnet de classe sur le portail de la CSDM


Voici quelques conditions particulières qui ont compliqué la réalisation du projet :


  • Les disponibilités restreintes du technicien en informatique. Nous devions toujours attendre qu’un technicien vienne nous installer un programme.
  • Deux ordinateurs par classe

 

Bénéfices ou résultats


Les deux enseignants ont publié 135 billets en l’espace de 5 mois.


Recommandations


1. S’assurer d’avoir un assez grand nombre d’ordinateurs par classe.

2. Vérifier les capacités de l’enseignant à utiliser ces outils.

3. Avant de démarrer le projet avec les jeunes, le présenter à tous les enseignants de l’école et choisir des personnes qui sont intéressées à poster des commentaires dans le carnet. Peut-être même, jumeler un enseignant et un enfant de la classe. Les premiers commentaires sont importants pour les jeunes. C’est ce qui les motive le plus au départ. Ils doivent s’apercevoir qu’ils sont lus. 

4. Montrer aux enseignants comment naviguer dans le carnet et poster des commentaires.

5. Remplir les questionnaires suivants : http://www.nayezpaspeur.ca/sylvain/strategies_pour_lutilisation_des_tic/mon_carnet_de_classe/planification_et_gestion/

6. Ne pas attendre que les enfants soient capables de poster un billet seul avant de le faire. Ce serait démotivant. Faire la démarche avec eux dans le but qu’ils puissent l’intégrer. Il y a beaucoup de compétences qui gravitent autour de la simple publication d’un billet dans le carnet. Il faut donc prendre le temps de bien les explorer toutes avec les jeunes. Au fur et à mesure de l’acquisition de certaines compétences, on laisse graduellement les élèves se débrouiller seuls.

7. Il faut donc commencer par cibler une compétence à développer. C’est celle-là que les enfants auront à travailler le plus. Par exemple, prendre une photo (http://www.nayezpaspeur.ca/sylvain/2006/10/apprendre_a_se_servir_dun_appareilphoto.html). Une fois, la photo prise par les jeunes, l’enseignant poursuit les étapes avec eux jusqu’à la publication du billet. Ils ont ainsi la satisfaction du travail accompli. L’intégration des autres étapes viendra graduellement.

8. Faire des activités qui reprennent des compétences déjà enseignées. Poursuivons avec l’exemple précédent, les jeunes doivent maintenant prendre des photos de solides trouvés dans l’école. L’enseignant supervise l’utilisation de l’appareil photo et n’intervient qu’en cas de panne. Ils laissent aussi les élèves aller plus loin dans la démarche de publication mais intervient pour les aider à compléter jusqu’au bout.

9. Laisser aux enfants le soin de faire leurs propres expérimentations. Les laisser utiliser les différents outils sans que ce soit dans le but d’accomplir un travail de classe, juste pour se divertir ou s’amuser. Mes élèves ont eu beaucoup de plaisir à s’enregistrer avec Audacity pendant l’heure du dîner. Ceci avait deux buts : leur permettre de se pratiquer à utiliser l’outil et me montrer qu’ils pouvaient le faire de façon autonome. 

10. Faire la promotion de ce genre de projet dans d’autres milieux pour que plusieurs classes puissent communiquer entre elles.
 

Diffusion du projet

http://www.moncarnetdeclasse.ca/carnet2/





retour à l’An 6