Accueil du site*Modèle des fonctions d’aide
Présentation des aides technologiques

Apport des Technologies de l’Information et de la Communication

à la réussite éducative de l’élève en adaptation scolaire


La documentation sur les Aides technologiques a été produite conjointement par le Service national du RÉCIT en adaptation scolaire et la
Direction de l’adaptation scolaire et des services complémentaires du MÉLS.



L’apport des Technologies de l’Information et de la Communication à la réussite éducative de l’élève en adaptation scolaire n’est plus à démontrer. Les élèves handicapés et les élèves qui éprouvent des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage bénéficient des possibilités des TIC pour apprendre quelquefois mieux, quelquefois différemment. Pour ce faire, ils utilisent généralement les mêmes outils technologiques que les élèves du régulier.

Toutefois, il peut s’avérer que certains élèves de l’adaptation scolaire doivent recourir à des aides technologiques dédiées ou plus appropriées à certains besoins spécifiques tels des besoins physiques ou sensoriels, des besoins d’intégration scolaire ou d’insertion sociale ou encore des besoins reliés au développement de compétences. Ces aides, principalement utilisées par l’élève, sont appelées aides à l’apprentissage.

Dans d’autres cas, ce sera l’intervenant qui devra recourir à certaines aides technologiques pour bonifier son intervention pédagogique et l’adapter aux besoins spécifiques de ses ou de son élève(s). Ces aides, principalement utilisées par l’intervenant, sont appelées aides à l’enseignement ou aides à la rééducation.

Nous distinguons donc trois (3) catégories d’aides technologiques reliées à l’adaptation scolaire : les aides à l’apprentissage, les aides à l’enseignement et les aides à la rééducation.


 cliquer sur l’image pour voir le tableau en grand format




Qu’est-ce qu’une aide à l’apprentissage ?


L’aide technologique à l’apprentissage consiste en une assistance technologique utilisée par l’élève handicapé ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage en vue de faciliter ou de réaliser une tâche qu’il ne peut accomplir ou accomplir difficilement sans le support de cette aide. Le choix d’une aide technologique doit correspondre au moyen le plus adéquat ou le plus approprié pour actualiser le besoin de l’élève. Il s’agit donc d’un outil technologique principalement utilisé par l’élève qui répond à un besoin précis et identifié et jugé indispensable à la réalisation d’une tâche pédagogique ou au développement d’une compétence.

S’appuyant sur des valeurs d’équité et d’égalité des chances, l’aide à l’apprentissage doit être comprise comme un support à la réussite éducative de l’élève en adaptation scolaire. Dans le cas d’un élève handicapé, il s’agit d’un moyen visant la réduction de sa situation de handicap. Dans le cas d’un élève en difficulté d’apprentissage, l’aide est un moyen visant la compensation d’une incapacité ou le support à une difficulté marquée. Précisons que l’attribution d’une aide technologique ne vise pas à fournir un avantage à l’élève en adaptation scolaire à l’égard des élèves de son âge ou de sa classe mais à normaliser sa situation par rapport à ceux-ci.

L’aide à l’apprentissage doit être utilisée comme un outil de différenciation pédagogique pour développer les compétences de l’élève en adaptation scolaire en favorisant son autonomie et son implication dans sa communication et son apprentissage. L’aide technologique doit conférer à l’élève un rôle actif dans les tâches reliées à : la planification, à l’organisation, à la création, à la production et à la communication de l’information.

Des exemples d’aides technologiques


Qu’est-ce qu’une aide à l’enseignement ?


L’aide technologique à l’enseignement consiste en une assistance technologique utilisée par l’intervenant dans le cadre des activités pédagogiques normales de la classe pour répondre à un besoin précis et identifié d’un ou de plusieurs élèves en adaptation scolaire. Il s’agit d’un outil principalement utilisé par l’intervenant en vue de faciliter ou de réaliser une tâche reliée à son enseignement ou à toute autre activité pédagogique auprès de ses élèves. Il s’agit d’un outil qui peut profiter à l’ensemble de la classe mais qui répond de façon appropriée aux besoins spécifiques de son ou de ses élève(s) handicapé(s) ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage. L’aide à l’enseignement doit favoriser le développement de certaines compétences ou répondre à certains besoins d’apprentissage des élèves ciblés qu’il serait difficile ou impossible d’atteindre sans l’apport de cette aide technologique.

S’appuyant sur des valeurs d’équité et d’égalité des chances, l’aide à l’enseignement doit être comprise comme un support à la réussite éducative de l’élève en adaptation scolaire. Précisons que l’utilisation en classe par l’intervenant d’une telle aide ne vise pas à fournir un avantage à l’élève handicapé ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage à l’égard des élèves de son âge ou de sa classe mais à normaliser sa situation par rapport à ceux-ci.

L’aide à l’enseignement doit être utilisée comme un outil de différenciation pédagogique pour développer les compétences de l’élève en adaptation scolaire en favorisant son autonomie et son implication dans sa communication et son apprentissage. L’aide doit permettre à l’intervenant de supporter l’implication de l’élève dans les tâches reliées à : la planification, à l’organisation, à la création, à la production et à la communication de l’information.

Ce type d’aide est principalement utilisé par le titulaire de classe, par l’enseignant itinérant ou par l’orthopédagogue en classe.





Qu’est-ce qu’une aide à la rééducation ?



L’aide technologique à la rééducation, consiste en une assistance technologique utilisée par une spécialiste, orthopédagogue ou orthophoniste, dans le cadre de ses activités de rééducation en rencontre individuelle avec un élève ou en sous-groupe avec un nombre restreint d’élèves hors du contexte de la classe. Il s’agit d’un outil principalement utilisé par l’intervenant auprès d’un élève ou d’un groupe ciblé et limité d’élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage en vue de faciliter ou de réaliser une tâche reliée à la rééducation ou au diagnostic des élèves. L’aide technologique doit favoriser l’évaluation, l’enseignement, le renforcement ou la rééducation de notions pédagogiques ou de compétences reliées à l’apprentissage et à la communication.

Ce type d’aide est principalement utilisé par l’orthopédagogue ou par l’orthophoniste en individuel ou en sous-groupe (dénombrement flottant).


Accéder aux mêmes informations en pdf