Accueil du site* TIC et pédagogieMétacognition et TIC
Métacognition et TIC

Travail de coopération entre :

  • M. Jean Chouinard du Service national du RÉCIT en adapation scolaire, 
  • M. Pierre Lachance du Service national du RÉCIT dans le domaine de la mathématique, de la science et de la technologie
  • Mme Judith Cantin, Service local du RÉCIT, C.S.S.M.I.

C’est à partir d’une préoccupation commune et de notre conviction que les TIC ont un impact important sur l’apprentissage des élèves, que nous avons décidé de réfléchir ensemble et de nous questionner sur l’apport de ces moyens technologiques comme support à la métacognition.

Cette démarche a donné suite à projet audacieux, à savoir relever le défi de présenter un premier atelier sur le sujet. Cet atelier fut donc proposé au colloque de l’AQUOPS 2009, (5 avril). Nous l’avons intitulé "TIC et Métacognition".

Afin de soutenir notre démarche, nous avons développé un site sur lequel nous avons déposé le contenu de l’atelier ainsi que les réflexions et articles que nous avons écrits sur le sujet. Les réflexions s’adressent à tous les domaines d’apprentissage et toutes les clientèles scolaires.

http://recit.org/metatic/

Il s’agit d’une démarche en progrès. Nous espérons que d’autres intervenants-auteurs se joignent à notre préoccupation...

La présente rubrique, quant à elle, est consacrée aux TIC et la Métacognition auprès des élèves en difficulté d’apprentissage.

TIC, métacognition et élèves en difficulté d’apprentissage

L’utilisation des TIC pour réaliser des tâches pédagogiques est largement répandue dans nos pratiques. Mais qu’en est-il de l’utilisation des TIC comme moyen d’objectivation, de régulation ou d’auto-régulation ou comme moyen pour développer la conscience de l’acte d’apprentissage chez l’élève en difficulté d’apprentissage ?

L’objectif de cette rubrique est de permettre la réflexion sur le comment on peut aider l’élève à développer des stratégies d’apprentissage avec des outils TIC et de comprendre en quoi les aides technologiques et plus particulièrement les aides à l’écriture peuvent supporter un enseignement et un apprentissage métacognitifs.

Par exemple, il existe de nombreux outils qui laissent des traces de la démarche de l’élève ou exercent un effet miroir ou écho (robotique, caméscope, enregistreur vocal numérique, logiciel de mathématiques, logiciel de dessin tel LopArt ?, traitement de texte, synthèse vocale, reconnaissance vocale, prédiction de mots, outils du web2, etc.) ;

Comment peut-on exploiter ces moyens pour développer des stratégies pour apprendre, pour rendre l’élève conscient de son apprentissage, de ce qu’il est en train de faire et lui permettre d’actualiser et de transférer ses connaissances à l’aide d’une démarche métacognitive.

Vous pouvez contribuer à cette rubrique en nous soumettant vos articles et réflexions.