Accueil du site* Publications officielles MELSMesure 30054Bilans-An 7
La soirée du hockey à RSP

Clientèle : Élèves en difficulté grave d’apprentissage et de comportement.

Personnes responsables : Lucie Landry, Joël Bouthillette, François Trudeau

Cs de St-Hyacinthe, Polyvalente Robert-Ouimet

 

Résumé du projet

Les élèves ont créé une émission sportive sur le modèle de " La soirée du hockey" .

Suite à des parties de hockey filmées en Éducation physique et à la santé, les élèves ont réalisé leur propre émission. Ils devaient créer leur propre chaîne télévisée (réaliser le logo de la chaine , choisir la musique d’introduction, l’émission d’avant match. commenter la partie, faire une entrevue avec des joueurs et enfin produire un sondage portant sur la violence au hockey.

 

Problématique

Ce projet visait une clientèle en difficulté grave d’apprentissage et de comportement. Ce sont des élèves ÉHDAA qui fréquentent une école spécialisée pour ce type de clientèle. Ces derniers ont besoin de réaliser des situations signifiantes pour eux dans lesquelles ils seront motivés à s’engager. Le dépassement de soi est parfois difficile. Les intervenants ont donc besoin d’unir leurs efforts afin de travailler sur une même thématique afin que les élèves adorent pour développer une multitude de compétences en travaillant en multidisciplinarité en utilisant les technologies de l’information et de la communication ne peut que répondre aux besoins des élèves et des intervenants.

De plus le projet est générateur de motivation puisque , pour la première fois à l’école, des élèves de la classe concernée ont été intégrés au groupe d’option-hockey offert au programme.

 

Objectifs

L’objectif premier du projet est, bien sûr, le développement de l’estime chez les élèves par le biais d’un projet motivant pour eux dans lequel ils ont été les propres acteurs de leurs apprentissages.

Pour ce , nous avons également constaté que les TIC ont permis aux élèves , grâce à leurs fonctions de reprise d’enregistrement et d’agencement de ceux-ci, de réaliser des tâches dont ils ne pouvaient s’acquitter en un seul essai. Après un assemblage complet, le fait qu’ils constataient que le résultat obtenu était sans fautes, leur estime de soi en était grandie.

Aussi l’utilisation des technologies à des fins pédagogiques n’a pu que motiver les élèves à s’engager dans des tâches en plus de développer leurs compétences à utiliser ces outils.

Un autre objectif a été celui de développer des compétences dans plusieurs disciplines ( français, arts plastiques, éthique et culture religieuse, musique et éducation physique) par le biais d’une activité qu’ils aiment : le hockey.

Enfin le fait de pouvoir s’écouter et de se revoir suite à des enregistrements de commentaires descriptifs a permis aux élèves de s’auto-évaluer quand à leur façon de communiquer oralement.

 

Moyens pédagogiques novateurs

Le projet a misé sur la fréquence de l’utilisation de l’ordinateur et autres outils technologiques par les élèves. De plus, de façon à soutenir leur motivation, nous avons jugé que la variété des outils proposés devait être étendue. Une dizaine d’outils différents furent donc utilisées lors des activités. ( traitement de texte, courriel, traitement d’images, animation, utilisation de la vidéo, traitement du son, montage ) .

 

Enfin deux entrées éducatives ont été rattachées au sujet

- Une rencontre avec M. Jean Houston , analyste et commentateur sportif

- Une rencontre avec M, Sévigny pour la réalisation.

Résultats

Parmi les hypothèses retenues, celles concernant l’ampleur de la motivation à réaliser certains apprentissages ainsi que celle de développer une plus grande estime de soi nous semblent être vérifiables.

Suite à des activités où ils utilisaient l’ordinateur, le fait de voir les élèves passer des remarques comme quoi ils aiment ça quand ils ne faisaient pas de " travaux scolaires" malgré les nombreux apprentissages concernés, en est un témoignage intéressant.

Aussi, lors de la réalisation de certaines tâches longues qui pouvaient s’avérer insurmontables pour certains élèves, le fait de pouvoir les subdiviser et ensuite les rassembler en un tout au montage leur procurait la satisfaction de voir le résultat comme étant une réussite. Leur estime de soi s’en trouvait grandie.

 

 Modes d’évaluation

 Nous avons pu nous-mêmes ( responsables ; Joël Bouthilette et François Trudeau) observer les élèves puisque nous avons participé à certaines activités et avons été présents en classe et lors de sorties. Nous pouvons donc témoigner de la motivation et de la participation importante de la part des élèves. Leur grande satisfaction à réaliser les activités rattachées à ce projet est remarquable par le fait que toutes les équipes ont mené leurs travaux à terme. Enfin, certains élèves du groupe ont dû quitter durant l’année. La déception manifestée due au fait de ne pouvoir ainsi poursuivre le projet était très éloquente.

 

Déroulement 

Les étapes par lesquelles le projet a été vécu sont les suivantes :

* Présentation du projet aux enseignantes concernées

* Préparation des sorties et entrées éducatives rattachées au projet

* Écriture des demandes de visites de RDS, Centre Bell et SRV par les élèves

* Envoi des courriels

*Réalisation des logos des équipes

* Création de l’animation flash

* Enregistrement et création de la bande sonore

* Rencontre d’un analyste et commentateur sportif

* Transfert des acquis dans la réalisation d’un enregistrement où une analyse d’une séquence de jeu des Canadiens est faite par l’élève

* Enregistrement d’un match d’élèves

* Réalisation d’entrevues

* Analyse des séquences de jeu du match d’élèves

* Montage de l’émission

* Sondage sur la violence au hockey

* Présentation des productions

 Plusieurs rencontres ont eu lieu

- Mise en place du projet

- Planification des activités

-Organisation d’un échéancier

-Suivi des activités pour un bon enchainement de celles-ci

-Formation en lien avec l’utilisation de divers outils techniques et applications

 

 Conditions particulières

 Parmi les conditions qui ont compliqué la réalisation , nous avons dû chnger l’école qui avait été ciblée au départ pour vivre le projet en raison du transfert de l’enseignant concerné.

Parmi les conditions facilitantes, nous avons eu le chance de travailler avec des enseignantes passionnées du hockey, avec un groupe dont certains élèves faisaient partique de " l’option hockey" de l’école. Aussi le fait que l’aréna est situé de façon adjacente à l’école. Enfin l’école était située dans la ville d’Acton Vale qui a été finaliste pour le choix de " Hockeyville du Canada" cette année.

Une aide en lien avec les applications pédagogiques de l’ordinateur était présente et dégagée par l’école.

 

Ressources humaines

 Joël Bouthillette ( animateur RÉCIT DP)

François Trudeau ) animateur RÉCIT local CSSH)

Enseignante de la classe d’arrimage ( Lucie Landry)

Véronique Manseau ( technicienne spécialisée attitrée à la classe)

Marie-Ève Boulanger ( enseignante responsable des TIC à l’école 40% de tâche)

Les animateurs RÉCIT ont vu à la mise en place et à la coordination du projet. Ils ont planifié et organisé l’échéancier avec les enseignantes.

Quelques formations offertes aux enseignantes, certaines furent offertes pas les animateurs RÉCIT et d’autres par l,enseignante responsable des TIC à l’école. Cette dernière a également joué un rôle de support technique dans la réalisation des différentes activités.

 

 Lien pour voir les résultats

http://www.recitdp.qc.ca/index.php?option=com_content&view=article&id=129:la-soiree-du-hockey-pro&catid=52:projets-multidisciplinaires&Itemid=60