Accueil du site* TIC et pédagogiePersévérance-réussite et TIC
Quand la persévérance a un nom

 Le vendredi 24 octobre 2008, avait lieu la remise de diplômes à l’école secondaire des Sources. L’intensité des sentiments et des émotions était tangible, en particulier dans les yeux d’un jeune homme du nom de Gabriel Vézina. Après de multiples années d’efforts, soutenu par son entourage familial et scolaire, Gabriel a obtenu son diplôme d’études secondaires (D.E.S.) Il a également reçu une bourse du commissaire en hommage à sa persévérance et à son courage. Un bel honneur bien mérité !

 

À l’annonce de son nom, Gabriel est monté fièrement sur scène et a demandé à prendre la parole. Il a exprimé toute sa reconnaissance aux intervenants qui l’ont soutenu tout le long de son parcours scolaire ; en particulier madame Louise Guillemet, son enseignante de français et madame Marie-Claude Huberdeau, directrice adjointe, secondaire 4 et 5. Il a aussi tenu à exprimer sa gratitude à ses parents qui n’ont jamais cessé de l’encourager et de croire en lui. Il tenait aussi à souligner les sacrifices qu’il avait dû faire. Pendant toutes ces années où ses amis consacraient de nombreuses heures à leurs loisirs, il devait quant à lui, redoubler d’efforts pour atteindre ses objectifs.

 

Le cheminement scolaire de Gabriel s’est avéré un long parcours semé d’inquiétudes, de découragements, mais aussi d’espoirs. Gabriel est l’un des premiers élèves au Québec à se voir autoriser par la direction de la Sanction des études, l’utilisation des outils d’aide à l’écriture pour la passation des épreuves ministérielles. Cette demande faite par madame Marie-Claude Huberdeau, directrice adjointe, a permis à Gabriel de franchir l’ultime étape de ce parcours et ainsi, atteindre le seuil de passage aux épreuves ministérielles de français.

 

Voyons voir de plus près le cheminement scolaire de Gabriel. Celui-ci a fréquenté une école de quartier située à Laval pour être par la suite, référé à l’école Vanguard primaire étant donné ses difficultés d’apprentissage. Il a fréquenté cette école durant trois ans. Dû à un déménagement, les parents de Gabriel l’ont inscrit en classe spécialisée à l’école primaire Marguerite-Bourgeoys. En septembre 2002, il a été admis à l’école secondaire des Sources de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, dans un programme nommé à l’époque « pré-secondaire ». Gabriel a par la suite poursuivi ses études dans un parcours régulier de première, deuxième et troisième secondaire. Ses difficultés devenaient de plus en plus difficiles à surmonter. En 2006, une évaluation confirmait chez Gabriel un trouble d’apprentissage lié à la dyslexie. Pour sa quatrième et cinquième secondaire, un plan d’intervention adapté a été élaboré. Les mesures suivantes ont été mises en place : accès à un ordinateur portable avec les logiciels WordQ et Antidote, temps supplémentaire pour les examens et tutorat avec une enseignante de l’école.

 

Par conséquent, à l’école secondaire des Sources, madame Huberdeau a mis en place un système de tutorat que l’on peut qualifier de « groupe d’entraide pour les élèves dyslexiques. » Des portables et logiciels d’appoint sont prêtés aux jeunes. Les enseignants ont été sensibilisés à la problématique de la dyslexie. Madame Guillemet, enseignante en français, pour sa part, veille à développer chez les jeunes de bonnes stratégies de lecture et d’écriture. La conseillère pédagogique en adaptation scolaire, madame Madeleine Fauteux,  a formé les jeunes et l’enseignante à l’utilisation et l’exploitation des outils technologiques. Ainsi, tout est mis en place afin de préparer les jeunes pour la passation des épreuves ministérielles.

 

En dépit de cette aide apportée, Gabriel a échoué lors des épreuves de juin 2008. Il a repris les examens de lecture et écriture en août dernier, encore une fois, autorisé à utiliser des outils d’aide à l’écriture. Mais cette fois fut la bonne. La mère de Gabriel raconte que ce fut l’euphorie à la maison lorsqu’ils ont connu les résultats de l’évaluation. Il en fut de même à l’école.

 

C’est ainsi que la soirée du 24 octobre dernier restera longtemps en mémoire pour tous. Joie, larmes, fierté, sentiment d’accomplissement…… Amis, parents, intervenants scolaires et autres, parmi les applaudissements et les acclamations qui fusaient, tous avaient le sentiment d’avoir mis un peu l’épaule à la roue afin de mener Gabriel vers cette réussite.

 

Ce sont des moments comme celui-ci qui redonne un sens au monde de l’éducation et lui confère son rôle primordial à l’intérieur de la société : permettre aux jeunes de réaliser leurs rêves en s’insérant dans la vie active du citoyen de demain.

 

 

École secondaire des Sources, Cs Marguerite-Bourgeoys

 

de gauche à droite

 

M. Guy Allard, commissaire,  

Mme Marie-Claude Huberdeau, directrice adjointe,

Gabriel Vézina  

 Mme Louise Guillemet, enseignante en français.