Accueil du site* Publications officielles MELSMesure 30054Bilans-An 8Bilans de la première année
Porfolio multimédia

Responsable du projet en milieu scolaire :  Hélène Lavoie

Clientèle visée et ordre d’enseignement  : Formation à un métier semi-spécialisée

Nom de l’école principale : Pavillon Wilbrod Dufour, CS

Lac St-Jean

 

Résumé du projet :

Ce projet consiste à travailler avec les élèves en formation spécialisée d’une façon différente en permettant aux élèves de développer leurs compétences et rendre leurs apprentissages tout en tenant compte de leurs acquis, de leurs différents styles cognitifs et de leurs champs d’intérêts.

Les élèves réalisent les apprentissages en élaborant un port folio avec l’aide de la technologie APPLE. Proche de leur univers, ces TICS apparentent celles utilisées en publicité et permettent aux jeunes d’atteindre des résultats de haut niveau, rehaussant ainsi leur estime personnelle.

Très au fait des TIC, Ils ont des connaissances qu’ils ne savent pas utiliser à bon escient. La réalisation d’un port folio électronique leur permettra d’apprendre à organiser l’information en utilisant leur style d’apprentissage.

 

Compte-rendu de la première année

 

Réalisation d’un carnet d’apprentissage numérique permettant aux élèves de mieux décrire leurs différentes personnalités plus axées sur les compétences manuelles. Les élèves ont été amenés à faire une réflexion profonde sur leurs aptitudes, habiletés, compétences et capacité pour cibler celles qui les représentent le mieux. Ils les ont organisés dans un document numérique en réalisant le tournage de scènes les montant en action à partir d’évènement du quotidien et dans leurs expériences de stages. Ils ont intégré des musiques, des extraits, de reportages, des photos qui les décrivent bien en utilisant le logiciel APPLE : I-Movie, Iweb, des extraits, des pages et I-tune, appareils photos et caméras numériques.

 

 

Tout en développant leurs compétences en français et anglais. Nous avons rejoint la philosophie du parcours qui suggère la globalisation du travail. Le projet a permis de travailler les 9 compétences transversales du PFQQ. Cela a également permis aux élèves de mieux comprendre leur rôle qu’ils ont à jouer dans la société. Pour ce faire ils se sont impliqués dans des projets concrets tels : Opération enfant soleil, collecte de chaussure pour le Guatemala, aussi ils ont pris connaissance du dernier budget déposé par le gouvernement Charest et ils ont pris conscience des impacts que ce budget a sur leur vie personnelle et celle de leurs parents. Nous avons constaté :

 

  • une amélioration du comportement général des élèves ;

  • une motivation accrue des élèves ;

  • une construction de l’identité vocationnelle des élèves par une prise en charge de leurs apprentissages ainsi qu’une prise de conscience de leur rôle de citoyen et de leur pouvoir d’action développant leur sens critique.

  • Un développement d’une nouvelle façon d’aborder les différentes disciplines permettant aux jeunes d’atteindre la réussite du 1er cycle du secondaire ou l’obtention d’un premier diplôme de formation à un métier semi-spécialisé.

 

 

Résultats préliminaires

Les jeunes sont impliqués et un décloisonnement s’opère dans la façon de concevoir l’apprentissage.

Ils ne font plus un apprentissage à la leçon.

Ils sont en mesure de résoudre une problématique et de réaliser un travail en ayant une vision plus globale.

L’élève s’interroge constamment face à des problématiques d’ordre social, plusieurs aspects de la vie courante.

Ex : Situation dans le golf du Mexique. Perte d’emploi. Lien avec la vie des gens.

Un élément important l’élève qui quitte se questionne à savoir de quelle façon peut-il partir avec sa réalisation sur Iweb donc, il a pu développer une fierté par rapport au travail réalisé en cours d’année.

 

Cela correspond à l’objectif de départ. Malgré les bons résultats il faut prendre en considération un changement de paradigme dans la manière d’enseigner. Ceci nécessite beaucoup de temps pour convaincre et faire cheminer les enseignants qui sont partie prenante de ce projet. Cela nécessite au niveau de l’école un réaménagement quant au déploiement de la diffusion du travail réalisé par les élèves