Accueil du site* Publications officielles MELSMesure 30054Bilans-An 8Bilans de la première année
Clip Clap

Bilan de la première année d’expérimentation

Responsables du projet en milieu scolaire : 

Brigitte Besnard et Jocelyne Bérubé

Clientèle visée et ordre d’enseignement : Deux groupes d’élèves en classes à effectif réduit , déficiences multiples - Primaire

Nom de l’école principale : 

Saint-Pierre,  CS Seigneurie-des-Mille-Îles

 

Résumé du projet :

Reprenant les principes de base du cinéma d’animation, les élèves seront amenés à créer leur film d’animation. Ils exerceront à tour de rôle les différents rôles qui s’y rapportent et traverseront les différentes étapes du processus créatif, en plus de créer l’environnement sonore propre à leur film.

 

Le projet implique des enfants de deux groupes agés entre 5 et 12 ans ayant une déficience intellectuelle légère à moyenne avec troubles associés (langage, motricité, comportement, … ).

 

Qu’avez-vous fait durant cette première année ?

Le principal objectif auprès des élèves étaient de les familiariser avec les outils techniques disponibles et effectuer différentes expérimentation de création multimédia. Voici différents volets techniques expérimentés :

- Manipulation de l’appareil photo (prise de photos) ;

- réalisation des scénarimages à partir de leurs photos ;

 

- montage de diaporamas musicaux (utilisation d’un éditeur) ;

- créations musicales à partir de bibliothèques sonores ;

- initiation à la création sonore : exploration rythmique, familiarisation à la lecture de rythme et mélodique, utilisation de divers instruments rythmiques, utilisation de clavier (piano et piano virtuel), exercices musicaux en ligne, … ;

- enregistrement de la voix ;

- participation à la création de livres virtuel ;

- visionnement de petits films d’animation disponible sur le Web ;

- expérimentation pratique de procédés simples (thaumatrope et folioscope) et développement d’habiletés motrices : ex : tracer, découper, dessiner, perforer, tourner,

- création de folioscope en papier et virtuel ;

- création de thaumatrope en papier et virtuel ;

- intégration à un projet clip vidéo – lipdub des finissants de l’école ;

- utilisation des ressources en ligne à l’école et à la maison ;

- partager leur réalisation avec le milieu.

 

En parallèle, les enseignantes ont effectué :

- Recherche et appropriation des ressources existantes sur le Web et intégration ces outils à notre pratique pédagogique : éditeurs en ligne, ressources documentaires, logiciels,… ;

- développement d’un répertoire imagé de ressources accessibles en ligne pour nos élèves ;

- publication au fur et à mesure des réalisations en ligne.

 

Les outils :

Les logiciels libres ou gratuits ont volontairement été choisis pour faciliter l’utilisation à la maison et à l’école. De plus, ils sont disponibles sur tous les postes pédagogiques. La grande souplesse technique a facilité notre exploration et l’adaptation de notre enseignement.

 

Logiciels explorés par les élèves :

- Photorécit

- Audacity

- Didapages 1

- GCompris (outils de création animation)

- TuxPaint

 

Autres logiciels utilisés par les intervenants :

- Window média maker (exploration)

- Stop motion (exploration)

- Format Factory converter (conversion fichier)

- Conversion Magik (traitement photo)

- FS Capture (édition- saisie d’écran)

- Éditeur web SPIP (édition)

 

Éditeurs en ligne :

Thaumatrope : http://www.animage.org

Folioscope virtuel :  http://www.benettonplay.com/

 

Ressources Web (liste partielle) :

http://sites.cssmi.qc.ca/brijo//spip.php?article128

http://recit.csduroy.qc.ca/rtic/index.php ? Cinéma d’animation

http://www2.cslaval.qc.ca/star/

http://recit.csp.qc.ca/plastique/1_0/reforme/cinema.html

http://onfjeunesse.ca/handson/html/fr/sb/sb_tryit_05.html

 

Ressources connexes :

http://www.recitadaptscol.qc.ca/

http://sites.cssmi.qc.ca/dsti/

http://recitpresco.qc.ca/

 

Quelle manière particulière de travailler votre projet a-t-il amené ?

En tant qu’enseignante, ce projet nous a amené à :

- utiliser notre pratique d’enseignement collaborative (team-teaching) pour faciliter l’approche pédagogique

- échanger en équipe pour résoudre les problèmes, partager les découvertes, orienter le projet, se soutenir techniquement, …

- expérimenter : se questionner, se mettre en recherche dans l’action, …

- être en démarche de formation continue : s’informer auprès des personnes ressources disponibles dans notre CS, prendre connaissance des pratiques existantes, assurer une veille technologique par le biais des flux RSS, utiliser des réseaux d’échanges technopédagogiques (Twitter), …

- communiquer avec le milieu (équipe école, direction des technologie, parents) : utiliser les outils de communication disponibles dans notre milieu et l’adapter pour notre clientèle : site web de classe adapté, liste de diffusion pour l’envoi des réalisations, utilisation d’outils web2.0 et de partage (Youtube)

- demeurer à l’écoute des besoins de la clientèle, de leur progression, leurs intérêts, … et avoir de la souplesse dans la mise en œuvre du projet (adaptation du projet initial).

- Impliquer les élèves selon les forces de chacun (différenciation, individualisation des défis, … )

- Instaurer des équipes de travail hétérogènes avec des élèves experts dans certains domaines

- Élargir l’utilisation des TIC au-delà du projet initial d’animation (livre virtuel, diaporama musical, vidéo, … )

- Intégrer nos élèves au milieu scolaire par la publication de leurs réalisations

 

 

Les principales étapes ont-elles été réalisées selon l’échéancier prévu ?

Nous avons amorcé le projet plus tard que prévu . Des mesures exceptionnelles en lien avec l’épisode de grippe A H1N1 nous ont obligé à annuler formation, recherche et expérimentation prévus et ce, jusqu’en février 2010. Par ailleurs, certains éléments de notre contexte scolaire compliquent la réalisation du projet :

- contexte de classe particulièrement exigeant (nouveaux élèves, besoins particuliers des élèves, études de cas, révisions fréquentes des plans d’intervention, mesures particulières à mettre en place, nombreuses rencontres avec les intervenants sociaux et médicaux, …

- difficulté pour les enseignantes de se libérer pour se former, planifier, coordonner le projet (difficulté à trouver des suppléantes ayant une certaine expérience en adaptation scolaire). Il est difficile de s’absenter toutes les deux pour suivre les formations ou s’impliquer dans le développement ou la recherche.

 

 

Résultats préliminaires

Certains élèves ont commencé à comprendre le principe de l’animation et développer certaines habiletés à créer de l’animation à l’ordinateur. Nous avons principalement exploré le principe du thaumatrope et du folioscope. Le principe est relativement complexe pour notre clientèle et nous étions à l’étape d’essais/erreurs. Nous ne sommes pas allées au bout des ressources disponibles. Toutefois, le projet a « mûri » sur le plan pédagogique et nous souhaitons aller de l’avant avec cette technique l’an prochain. 

 

Cette année, l’approche a été davantage globale. Nous avons exploré des façons de familiariser les élèves avec les outils techniques disponibles : logiciel de traitement audio (Audacity), appareil photo, webcam, logiciel de traitement d’image et dessin (Tuxpaint, GCompris), traitement de texte (open office), présentation (didapages, photorécit, …) , publication (SPIP, sites web 2.0). L’accompagnement des élèves dans leur cheminement a permis de mieux cerner leur potentiel de création et leurs intérêts.

 

La publication des projets a développé l’intérêt de nos élèves et donne un sens concret à leur implication. Les élèves étaient fiers de montrer leurs réalisations à leurs parents et aux élèves de l’école. En aperçu, voici différents volets explorés cette année :

 

Montage vidéo (diaporama) :

Les poussins (photos et montage diaporama)

http://sites.cssmi.qc.ca/brijo//spip.php?article156

 

Folioscope (image par image virtuel)

http://sites.cssmi.qc.ca/brijo//spip.php?article129

 

Dessin à l’ordinateur

http://sites.cssmi.qc.ca/brijo//spip.php?article118

 

Livres virtuels

http://sites.cssmi.qc.ca/brijo//spip.php?article153

http://sites.cssmi.qc.ca/brijo//spip.php?article123

 

Comptine sonore

http://sites.cssmi.qc.ca/brijo//spip.php?article108

 

 

Répertoire imagé de ressources

http://sites.cssmi.qc.ca/brijo//spip.php?article128
http://sites.cssmi.qc.ca/brijo//spip.php?article145

 

Les réalisations de l’année ont malgré tout eu un rayonnement sur l’ensemble des groupes de l’école. Les commentaires reçus ont été très valorisants. Une de nos élèves s’est même intégrée à l’équipe « Techno » du 3e cycle. Elle a pu agir en tant que personne ressource pour l’utilisation du logiciel de montage vidéo (Photorécit). Nous percevons un sentiment de fierté face au travail accompli et une valorisation au sein du milieu. Déjà, le projet favorise l’intégration de nos élèves dans leur milieu scolaire et accroît leur visibilité de façon positive.

 

L’année prochaine, nous comptons poursuivre le projet et publier les films d’animation réalisés par les élèves. Nous devrons toutefois tenir compte de la nouvelle dynamique des deux groupes. En effet, cinq élèves ont quitté pour le secondaire et cinq nouveaux élèves se joindront à nous. Nous devrons, tout comme cette année, avoir de la souplesse dans notre approche pédagogique de façon à s’ajuster aux habiletés de chacun.

 

Par ailleurs, nous projetons s’inscrire comme animatrices d’ateliers au congrès de l’Aqeta, l’aquops ou autre pour partager notre expérience.

 

À l’automne, la Commission scolaire supportera le système d’exploitation Windows7 et les applications compatibles. Une de nos préoccupations, est de savoir si les postes disponibles en classe seront suffisamment performant pour répondre aux besoins du projet. Des ajustements seront à prévoir.