Accueil du site* Publications officielles MELSMesure 30054Bilans-An-9
RéflexTIC

Responsable du projet :

Classes d’adaptation scolaire et élèves intégrés ( primaire et secondaire) . École secondaire de Cabano

 

Présentation du projet

RéflexTIC a permis aux enseignants, aux professionnels et aux directions de réfléchir sur une démarche d’accompagnement des élèves touchés par la mise en place d’aide technologique . Chaque intervenant a été invité à réfléchir à la situation de besoin des élèves concernés dans sa classe . Par la suite, ils ont été soutenus par une équipe de professionnels, pour compléter une grille d’observation, participer à l’analyse de la situation, cibler la difficulté à corriger, choisir le logiciel pertinent pour enfin l’inscrire dans le carnet TIC de l’élève. Cet exercice a nécessité une meilleure connaissance des logiciels d’où le besoin d’expérimenter ces outils d’aide tels qu’Antidote, WordQ, Inspiration, l’enregistreur numérique et le numériseur.

 

Problématique et contexte

Plusieurs élèves HDAA avaient des difficultés importantes en lecture et en écriture. Nous savions que certains outils d’aide technologique permettraient à ces derniers de démontrer leurs compétences disciplinaires de façon équitable. Ces outils prévus dans l’Info-sanction 554 devaient être utilisés dans les activités quotidiennes de la classe, bien avant la sanction des études. Les enseignants étaient peu informés des mesures possibles ainsi que du potentiel des outils technologiques. Plusieurs idées préconçues étaient à l’effet que les logiciels faisaient le travail à la place de l’élève. Nous nous devions donc d’informer et ensuite d’habiliter les enseignants à utiliser ces outils. Ils sont un incontournable dans la réussite pour tous et une source de motivation non négligeable. Les élèves avaient besoin d’outils et d’accompagnement pour atteindre le seuil minimal de réussite (à cause d’une incapacité, d’une difficulté marquée, ou de limites importantes) pour réaliser une tâche donnée, un apprentissage donné ou une compétence donnée. Afin d’assurer l’équité pour chacun, nous devions ajuster le support auxquels ils avaient droit.

Les intervenants (enseignants, enseignants-orthopédagogues, directions, professionnels), avaient besoin de réfléchir sur une démarche d’observation, d’analyse et d’action en lien avec la mise en place de cesdits outils. Ils avaient essentiellement besoin de connaitre et de s’approprier tous ces outils afin d’être à l’aise d’en parler et de les utiliser pour le bon besoin et au bon moment.

 

Compte-rendu

 

Plusieurs élèves HDAA avaient des difficultés importantes en lecture et en écriture. Nous savions que certains outils d'aide technologique permettraient à ces derniers de démontrer leurs compétences disciplinaires de façon équitable. Ces outils prévus dans l'Info-sanction 554 devaient être utilisés dans les activités quotidiennes de la classe, bien avant la sanction des études. Les enseignants étaient peu informés des mesures possibles ainsi que du potentiel des outils technologiques. Plusieurs idées préconçues étaient à l'effet que les logiciels faisaient le travail à la place de l'élève. Nous nous devions donc d'informer et ensuite d'habiliter les enseignants à utiliser ces outils. Ils sont un incontournable dans la réussite pour tous et une source de motivation non négligeable. Les élèves avaient besoin d'outils et d'accompagnement pour atteindre le seuil minimal de réussite (à cause d'une incapacité, d'une difficulté marquée, ou de limites importantes) pour réaliser une tâche donnée, un apprentissage donné ou une compétence donnée. Afin d'assurer l'équité pour chacun, nous devions ajuster le support auxquels ils avaient droit.

Les intervenants (enseignants, enseignants-orthopédagogues, directions, professionnels), avaient besoin de réfléchir sur une démarche d'observation, d'analyse et d'action en lien avec la mise en place de cesdits outils. Ils avaient essentiellement besoin de connaitre et de s'approprier tous ces outils afin d'être à l'aise d'en parler et de les utiliser pour le bon besoin et au bon moment.

 

Compte-rendu

Année 2010-2011 :

Septembre - octobre :

Présentation du projet par la direction de l’adaptation scolaire aux directions d’écoles secondaires et à tous les intervenants des services complémentaires. Présentation du projet par les directions d’école aux enseignants intéressés. Cibler les élèves touchés par l’info/Sanction 554. Présentation du Carnet TIC de l’équipe multi, du carnet TIC de l’élève et du journal de bord au personnel intéressé à vivre le projet.

Décembre 2011 :

POUR LES ENSEIGNANTS (5 par commission scolaire) ET AUTRES INTERVENANTS (PAR L’ANIMATEUR RÉCIT ET/OU UN CONSEILLER PÉDAGOGIQUE

Planification globale, présentation du Carnet TIC et du journal de bord de l’enseignant, mise en place du plan de formation continue personnalisé, premier bloc de formation selon les besoins identifiés dans les plans d’intervention et les journaux de bord des enseignants.

 Janvier - mai :

Expérimentation en classe et accompagnement de l’animatrice RÉCIT.

Une équipe de professionnels se rencontrent pour développer une démarche d’accompagnement.

 Mars :

Information à tous les enseignants de l’école secondaire l’Arc-en-Ciel :

- Explorer différents outils technologiques qui permettent de démontrer le développement des compétences ;

- Connaitre quand et comment les utiliser ;

- Informer les enseignants des différentes mesures permises par le MÉLS pour les élèves HDAA ;

- Démystifier difficulté versus trouble d’apprentissage.

Avril :

Atelier d’une journée offert aux enseignants du secondaire dans le cadre du Colloque TIC. 25 enseignants.

 Juin :

Objectivation de l’année et suivi au plan de formation continue pour la prochaine année. Évaluation du projet RéflexTIC (école et commission scolaire).

 

An 2 - 2011-2012

23 aout 2010 :

Formation mains sur les touches pour les professionnels (WordQ, Antidote et Inspiration)

 18 octobre :

Rencontre du comité RéflexTIC de la commission pour planifier l’année.

 Décembre :

Support aux enseignants du secondaire ayant expérimenté le projet en 2010-2011.

 20 janvier :

Réflexion et formation mains sur les touches pour les enseignants-orthopédagogues au primaire.

28 janvier et 8 février :

Formation mains sur les touches pour tous les enseignants du 3e cycle du primaire.

- Situer le projet RéflexTIC dans la Mesure 30054 ;

- Initier les participants aux fonctions d’aide à l’écriture des logiciels suivants : Word Q, Antidote et Inspiration ;

- Présenter le carnet TIC de l’équipe multi ;

- Analyser quand et comment exploiter les outils ;

- Trouver la valeur pédagogique ajoutée de chacun de ceux-ci.

Mars :

Offre de formation offerte à tous les enseignants des écoles secondaires (mains sur les touches). 24 personnes y ont participé.

 22 février :

Formation mains sur les touches pour toutes les directions d’école.

Avril :

Jour 2 pour les enseignants du 3e cycle ciblés (mettre en place des outils d’aide, être accompagnés et soutenus par une équipe de professionnels, approfondir certains logiciels et périphériques, remplir le carnet TIC de l’élève, réfléchir sur la situation de besoin de l’élève (et non pas sur l’outil), distinguer ce qu’est un besoin et une situation de besoin, utiliser des outils pour observer en classe, connaitre l’aide qui peut être apportée à un élève dans différentes matières, etc.

Mai-juin :

Accompagnement personnalisé dans les écoles et bilan.

 

Résultats

Évaluation formation RéflexTIC28 janv en pdf

Évaluation formation RéflexTIC8 fév en pdf

Évaluation, formation RéflexTIC22 fév. en pdf

Évaluation formation RéflexTICmars en pdf

ÉvaluationRéflexTIC 4 avril en pdf

 

Diffusion du projet

Nous avons informé tous les intervenants en commençant par les professionnels et les directions. Par la suite, l’information a été transmise aux enseignants. Le projet a fait l’objet de nombreux suivis tant du côté local que régional. Nous sentons que les enseignants sont plus informés. Ils souhaiteraient que le projet se poursuive l’an prochain. Aucun article n’a encore été publié. Il reste encore des actions à poser auprès des enseignants du 2e cycle du primaire et un suivi pour tous les autres cycles.

 

Possibilités de transfert

Plusieurs commissions scolaires ont été interpelées par les nouvelles info-sanction. Nous savons que d’autres régions ont déjà fait connaitre leur expérimentation. Il est étonnant de constater que nous avons les mêmes préoccupations et les mêmes besoins. Il nous fera plaisir d’assurer un suivi et de partager notre démarche.

 

Conditions particulières

La première année a été difficile à démarrer. L’intention des directions était que les enseignants expérimentent. Cette année, nous avons décidé de nous donner un plan d’action. Nous sommes vraiment fiers des résultats obtenus. Le fait d’informer tous les paliers, de donner la formation à tous a été une condition gagnante. Les gens savent maintenant de quoi ils parlent, ils connaissent les outils, la démarche et les personnes ressources. L’enveloppe budgétaire permettant de libérer les enseignants est aussi une condition de réussite. Même les moins technos ont dû mettre l’épaule à la roue. L’offre de suivi personnalisée a aussi été très appréciée tant du côté du secondaire que du primaire.

Le travail avec une équipe de professionnels, les échanges, la lecture des besoins, l’accompagnement offert, les interrogations en lien avec l’évaluation (ça demeure un sujet à approfondir - devrait faire l’objet d’un travail ministériel), l’ouverture des directions en lien avec l’achat de logiciels et équipement divers.

 

Prolongation du projet

Nous envisageons de poursuivre. Voici les besoins exprimés :

Un numériseur par classe ;

Une personne qui suggère un plan TIC-école (quoi acheter) ;

De l’accompagnement pour les élèves (l’enseignante ortho ou une autre personne mandatée) ;

Portables avec un accès réseau et des prises USB accessibles ;

Du temps pour planifier avec l’orthopédagogue ;

Accompagnement individuel pour les enseignants dans un contexte spécifique (cas d’élèves) ;

Expérimenter Inspiration avec mes élèves et se préparer pour l’examen de lecture avec WordQ pour une de mes élèves ;

À l’entrée 2011-2012 : WordQ – approfondissement pour environ 5 élèves, l’ortho et le tuteur ;

Offre pour les enseignants du 2e cycle du primaire ;

Comment faire un portrait de son groupe ?

Informer tous les enseignants du secondaire des différentes mesures de modifications possibles ;

Revoir la démarche pour établir les besoins de l’élève (l’outil arrive vite) ;

Démarche pour établir un plan d’intervention.

   Une période avec Mathieu et Annie-Pier

 

Commentaires

S’assurer que les enseignants aient accès aux logiciels expérimentés en revenant dans leur classe ainsi qu’à un bon numériseur.

Ne pas avoir peur d’essayer même si on ne sait pas tout.

Ne pas tout installer en même temps : tenir compte des préalables informatiques de l’élève. À ce sujet, consulter le lien suivant : http://www.csfl.qc.ca/recit/spip.php?article306.

Retenir que le cas par cas s’applique toujours (ça ne marche pas pour tous les élèves).