Accueil du site* Publications officielles MELSMesure 30054Bilans-An-9
Projet de développement d’approches pédagoTIC auprès des élèves intégrés au primaire 

Personne responsable  :

Tanya K Hamm, Élèves en difficulté d’apprentissage intégrés aux classes régulières , École La Maisonnée

 

Présentation du projet

Depuis 3 ans, la CSRS met en place ce que nous appelons des écoles EDAP. Écoles désignées en aides particulières qui ont pour mandat de développer des approches favorisant entre autres l’autonomie de élève dans ses apprentissages. De nombreux portables sont à la disposition de ces élèves qui peuvent les apporter en classe sur demande. Tous les enseignants sont appelés, à court ou à moyen terme à travailler avec des élèves pour qui l’ordinateur est un outil indispensable.

Ce projet vise donc à outiller les enseignants à exploiter ces outils à pleine capacité et à mieux gérer les différences pédagogiques et technologiques en classe.  

 

Problématique et contexte

Les écoles EDAP ( écoles désignées en aides particulières) ont pour mandats de développer des approches favorisant entre autres l’autonomie de élève dans ses apprentissages. Tous les acteurs s’entendent sur l’importance d’avoir des outils de soutien technologique à la disposition de ces élèves intégrés aux classes régulières.

Les élèves intégrés présentent des difficultés variées selon le cas et les enseignants doivent être en mesure de développer des approches pédagogiques et des techniques d’intervention en lien avec des outils technologiques associés aux élèves identifiés.

 

Les besoins les plus souvent rencontrées sont les suivants :

 

Élèves :

- Soutien à l’organisation des idées (idéateur, traitement de texte)

- Alternatives à l’écriture manuscrite (Traitement de texte, audacity, idéateur, etc)

- Alternatives à la prise de notes (lecteur, enregistreuse, etc)

- Soutien et méthodologie en correction (dictionnaire électronique, correcteur, etc)

- Synthèse vocale

- Prédiction de mots

 

Enseignants

- S’approprier les outils sur le plan technique

- Connaître les conxetes d’utilisation

- Faire le lien entre l’outil et les besoins de l’élève

 

Compte-rendu

Deux écoles désignées en aide particulière (EDAP) ont reçu des ordinateurs portables et des casques d’écoute fournit par le service de l’adaptation scolaire et des services complémentaires.

Les enseignants se sentaient démunis face à l’utilisation de ces ordinateurs en contexte de soutien à l’apprentissage. Nous avons donc fait des formations pour expliquer le fonctionnement des logiciels et des périphériques. Les enseignants ont aussi eu des libérations en groupe et individuellement pour s’approprier les logiciels et prendre le temps d’observer les élève en action et d’ajuster les pratiques pédagogiques en lien avec le niveau de maîtrise des logiciels.

Un blogue a aussi été créé pour déposer des liens vers des documents téléchargeables. Des tutoriels version papier et vidéo ont aussi été créés pour aider les enseignants et les élèves à mieux s’approprier les logiciels inclus dans la trousse.

http://projettrousse.blogspot.com/

L’échéancier prévu a du être modifié vu le changement d’animateur de RÉCIT. Le projet a début en décembre plutôt qu’en octobre et se terminera à la fin juin. Les formations ont été faites en équipe-école et en sous-groupe selon les compétences sur le plan des technologies. Les enseignants ont participé activement aux formations et ils sont convaincus des gains chez les élèves utilisateurs des aides techniques. Toutefois, ils se sentent encore en appropriation et souhaiteraient poursuivre l’an prochain. Les enseignants souhaitent être mises au courant des autres possibilités ou des nouveautés technologiques par le blogue et par des alertes courriels.

WordQ a été le logiciel le plus apprécié de tous. Les enseignants ont bien compris comment l’utiliser et comment amener l’élève à l’utiliser efficacement. Le logiciel de correction Antidote a aussi été scruté à la loupe. Tous les logiciels ont leurs limites et nous avons pris le temps de les expérimenter pour en ressortir les limites et ainsi mieux pister l’élève lors de l’utilisation. Ainsi, nous avons rapidement compris que rien n’est magique… l’enseignement des stratégies de dépannage en lecture et des stratégies de correction en écriture restent au cœur des interventions pédagogiques. Le logiciel CMap pour organiser ses idées à, quant à lui, été utilisé dans un contexte d’enseignement dans un premier temps. Les enseignants ont fait des cartes conceptuelles avec l’ensemble du groupe classe. 

La formation devra se poursuivre pour les logiciels de traitement du son et d’organisation des idées.

 

Résultats

Les enseignants ont noté une augmentation du niveau de motivation des élèves ciblés par le projet. De plus, ils ont souligné un engagement marqué de ces derniers dans des tâches d’écriture et une augmentation significative des résultats de plusieurs élèves dans la compétence à écrire des textes variés.

Un bénéfice important est l’amélioration du niveau de vocabulaire des productions écrites. Les élèves utilisent davantage les référentiels (ex. : le dictionnaire d’Antidote) parce qu’ils sont plus faciles à consulter.

De plus, certains enseignants ont découvert les possibilités de certains logiciels pour l’enseignement et la création de matériel didactique. Les formations ont été appréciées des enseignantes puisqu’elles ont eu le temps de manipuler, de poser des questions et de créer des activités. Un accompagnement individuel a aussi été possible pour certaines d’entre elles qui souhaitaient développé des compétences que les autres avaient déjà. Les fonctionnalités de base et avancées dans Word par exemple ont fait l’objet de deux demi-journées.

 

Diffusion du projet

Nous avons créé un blogue pour le projet. Cet espace web a été enrichi tout au long du projet. Nous y avons déposé des tutoriels vidéo et des liens vers des sites Web existants. Une vidéo a été tournée auprès des différents élèves et enseignants participants au projet. La partie montage vidéo n’est pas encore complétée, mais sera disponible en septembre sur le blogue et sera largement diffusée dans les milieux. Cette vidéo vise à outiller les enseignants pour faire de la sensibilisation sur l’utilisation des aides techniques en classe et d’amener une compréhension commune des possibilités des outils tout en expliquant les principes d’égalité et d’équité. 

 

Possibilités de transfert

Une troisième école EDAP sera en opération en août 2011 et sera équipée des mêmes aides techniques. Les ressources que nous avons développées et la formation qui a été donnée pourront servir à mettre les enseignants de cette école à jour et les rendre efficaces lors de l’utilisation des ordinateurs en contexte de soutien à l’apprentissage.

De plus, comme dans le projet vécu au secondaire, la création d’une vidéo sur les effets positifs des aides techniques s’avère un excellent moyen pour diffuser les retombées de ce projet auprès des enseignants de notre commission scolaire. Étant donné que cette vidéo sera aussi disponible sur le blogue du projet, la diffusion sera aussi faite par la liste du RÉCIT à travers le Québec.

 

Conditions particulières

Conditions facilitantes :

- La formation en sous-groupe

- Le temps d’exploration avec une personne-ressource capable de stimuler le développement des compétences TIC

- La mobilisation des enseignants (volontaires)

- L’achat du matériel et des logiciels.

 

Défis :

- Rendre le processus d’attribution des aides techniques clair et transparent

- Mettre en lumière les principes d’équité et d’égalité dès le départ

 

Prolongation du projet

Tous les enseignants souhaiteraient poursuivre le projet et avoir des applications pédagogiques et des conseils de gestion de classe afin de les exploiter davantage en classe. 

Le projet se terminera en fin juin étant donné qu’il a débuté plus tard cette année.