Accueil du site* Publications officielles MELSMesure 30054Bilans-An-9
Mes travaux en balado

Personne responsable : Danielle De Champlain 

EHDAA primaire et secondaire, Commission scolaire de Laval

 

Présentation du projet

Le but de ce projet était de présenter quelques outils d’aide à l’apprentissage ainsi que des ressources TIC et d’exploiter des pistes d’utilisation de ces outils, de manière à résoudre des problèmes que vivent les jeunes en adaptation scolaire. Ces problèmes se situent essentiellement au niveau de la lecture, de l’écriture et de la communication orale. Par la suite, nous avons intégré ces outils dans le processus de création d’une baladodiffusion.

La baladodiffusion est un moyen de diffusion de fichiers (audio, vidéo ou autres) sur Internet appelés podcasts ou balados. Par l’entremise d’un abonnement, la baladodiffusion permet aux utilisateurs l’écoute ou le téléchargement automatique d’émissions audio ou vidéo pour les baladeurs numériques en vue d’une écoute immédiate ou ultérieure. Source : Wikipédia

Au menu : Audacity, Word Q, Readability, idéateurs graphiques, création d’un balado et dépôt sur un site Web, etc.

 

Problématique et contexte

Nous avons tout d’abord consulté les conseillères pédagogiques en adaptation scolaire afin de s’informer des problématiques actuelles que vivent les élèves d’adaptation scolaire et de voir comment nous pourrions les aider en leur proposant des outils technologiques. Nous avons relevé plusieurs besoins qui se situent au niveau de la lecture, de l’écriture et de la communication orale. Les difficultés éprouvées se manifestent en raison de troubles moteurs, d’un handicap visuel ou d’une anxiété causée par la présentation d’un exposé oral. Plusieurs enseignants ont relevé chez plusieurs élèves des problèmes d’estime de soi, ils ont aussi manifesté un intérêt pour diffuser les travaux des élèves sur Internet, sachant que ce média intéresse énormément les jeunes.

Les conseillères pédagogiques d’adaptation scolaire ont collaboré à l’élaboration d’un atelier sur les outils d’aide à l’apprentissage. Elles ont également participé aux rencontres d’une équipe de projet composée de 3 enseignantes, d’une orthopédagogue ainsi que de deux conseillères pédagogiques d’APO. Ces rencontres avaient pour but de bien cerner la problématique au départ, de présenter des outils d’aide, de les faire expérimenter par les élèves de cette petite équipe et de construire par la suite le contenu d’une formation d’une journée et demie qui serait offerte à une centaine d’enseignants.

 

Compte-rendu

a première étape fut de créer une équipe de travail avec laquelle on pouvait expérimenter nos outils. Lors de notre première journée de rencontre, nous leur avons présenté le but de notre projet : http://www2.cslaval.qc.ca/trousseapo/Presentation-du-projet-Balado

Nous leur avons ensuite présenté ce qu’était la baladodiffusion et nous avons fait la cueillette des besoins de leurs élèves. Voici le lien du contenu de la première journée de formation : http://www2.cslaval.qc.ca/trousseapo/La-baladodiffusion-avec-Audacity

Lors de la 2e journée de formation, nous avons exploré le TBI et sa fonction d’enregistrement, très utile pour les élèves en difficulté. Nous avons présenté également DICOM, outil gratuit de prédiction de mots, nous avons montré comment créer un balado avec Audacity et comment déposer un balado sur le site de BaladoWeb. Lien de la formation : http://www2.cslaval.qc.ca/trousseapo/Nos-travaux-en-balado-la-suite

Nous leur avons par la suite présenté tous les autres outils d’aide à l’apprentissage (chronomètres, Antidote, Readability, crayon numériseur, voki, etc.). Lien : http://www2.cslaval.qc.ca/trousseapo/Utilisation-des-outils-d-aide-a-la

À la dernière rencontre, nous leur avons présenté d’autres outils : skype (pour pouvoir communiquer ensemble lorsqu’elles ont besoin d’aide), aviary (pour créer des fichiers sonores), le lecteur de La Presse, l’outil Planif (pour planifier des situations d’apprentissage).

Les enseignantes et l’orthopédagogue ont expérimenté les différents outils avec leurs élèves. Nous leur avons offert un soutien technologique, en présence, par courriel, par skype ou par téléphone.

Cette expérimentation a été pour nous un bon déblayage. Elle nous a permis de mieux planifier et élaborer par la suite, l’atelier d’une journée et demie à offrir aux autres enseignants de la commission scolaire. De là est né le projet Mes travaux en balado. Nous avons donc convenu d’intégrer dans un atelier d’une journée et demie tous les outils d’aide à l’apprentissage dans 4 phases d’une démarche de création de projet. Les enseignants ont appris comment créer un balado et comment le déposer sur le site Web de BaladoWeb ou sur le site Web de leur école.

Nous avons choisi de leur montrer les outils d’aide à l’apprentissage lorsqu’ils arrivaient à chacune des phases de leur démarche de création. Voici les 4 phases :

Aides à la planification/organisation, aides à la recherche d’informations, aides à la rédaction et aides à la correction/révision.

Nous avons ajouté d’autres outils d’aide lors de l’étape de la production (Audacity pour enregistrer un fichier sonore, etc.)

À l’étape de la planification, nous présentons tous les outils d’aide nécessaires à une bonne planification, par exemple comment utiliser un idéateur graphique. À l’étape de la recherche d’information, nous présentons des outils de recherche dans Internet, des pistes pour faciliter la lecture à l’écran, etc. Nous avons donc procédé de cette manière pour toutes les phases de la démarche de création du balado. Vous trouverez le menu de la première journée de formation à cette adresse : http://www2.cslaval.qc.ca/trousseapo/Mes-travaux-en-balado-jour-1

Les enseignants ont eu par la suite quelques semaines pour expérimenter avec leurs élèves les différents outils et ils sont revenus ensuite suivre la dernière formation d’une demi-journée dans laquelle nous avons révisé les étapes de la création d’un balado, présenté comment déposer le balado sur le site de Baladoweb ou leur Voki (création d’un avatar) sur le site Web de leur école.

Échéancier : Le projet s’est réalisé un peu tard dans le temps. Deux raisons sont attribuables à ce délai, la première étant que la responsable du projet était en congé sabbatique de quelques mois en 2010-2011, ce qui a retardé le démarrage du projet et la seconde étant que nous sommes normalement 4 conseillers d’APO au Service de l’enseignement et que nous avons été 2 toute l’année. Il était difficile de tout arrimer. Par ailleurs, comme il n’est plus possible de conserver les sommes comme nous pouvions le faire par le passé, il nous fallait faire très vite pour arriver à boucler ce merveilleux projet. L’idée nous est donc venue de former une équipe de 5 enseignants sur le contenu de la formation clé en main. Ces 5 enseignants ont donc former à leur tour une centaine d’enseignants. Ces derniers n’ont pas tardé à s’inscrire, attirés par le sujet proposé.

 

Résultats

Nos objectifs n’ont pas été atteints comme nous l’aurions souhaité en raison des éléments que nous avons mentionnés à la page précédente. Toutefois, nous pouvons dire que nous sommes extrêmement satisfaites de la réponse des gens. Même si les participants n’ont pas tous eu le temps de faire créer un balado à tous leurs élèves, ils ont pour la plupart essayé les outils d’aide. C’était d’ailleurs là, le but principal de notre projet. La création d’un balado était un prétexte pour intégrer tous les outils aux différentes phases d’apprentissage. La majorité des enseignants ont mentionné dans leurs évaluations qu’ils ont adoré les ateliers reçus, qu’ils ont appris énormément de choses et que les outils présentés seront très utiles pour leurs élèves. Plusieurs enseignants ont mentionné également qu’ils comptaient réinvestir l’an prochain et faire créer des balados aux élèves. Pour plusieurs, la formation est arrivée un peu tard dans l’année. C’est ce qui explique qu’ils n’aient pas tout expérimenté. Certains ont toutefois inscrit que leurs élèves avaient utilisé WordQ pour l’aide à la lecture en cours d’étape ainsi que lors des évaluations de fin d’année. D’autres ont utilisé Readability pour enlever les publicités dans un texte et ainsi faciliter la lecture des élèves, d’autres ont vu leurs élèves utiliser WordQ, Google Scribe (prédicteur de mots en ligne), bonpatron.com ou Antidote pour corriger leurs textes. Deux enseignantes ont créé un livre audio avec Audacity afin d’aider leurs élèves qui ont des retards importants de langage. Leur but était d’intéresser ces jeunes à la lecture. Elles ont partagé ce livre avec d’autres collègues. Une enseignante a indiqué que les outils d’aide ont aidé ses élèves à produire des textes plus longs et mieux corrigés. Les élèves étaient plus motivés et ils ont pris un malin plaisir à en faire plus que leurs voisins. Plusieurs enseignants projettent d’utiliser les idéateurs Freemind et Xmind l’an prochain pour faire des tempêtes d’idées avec leurs élèves. Une orthopédagogue a expérimenté plusieurs outils avec ses élèves. Elle tenait à ce que les élèves travaillent des objectifs en écriture et qu’ils développent des stratégies d’autocorrection. Ils devaient donc, à l’aide de l’ordinateur, décrire leur maison de rêve. Après avoir structuré le texte et corrigé les erreurs, ils devaient le lire et l’enregistrer avec le logiciel Audacity. Par la suite, de nouveaux élèves devaient écouter et dessiner ce qu’ils avaient entendu sur un plan de maison. Les dessins ont été accrochés dans le local afin que ceux qui les avaient écrits observent si les éléments du plan étaient respectés. Ils pouvaient donc observer si leurs textes étaient maintenant bien représentés. Certains élèves pouvaient également remarquer qu’il manquait des détails et qu’ils devaient décrire minutieusement lors de l’élaboration des textes suivants afin que le lecteur puisse se faire une image mentale de ce qu’il lit. On peut retrouver les balados à cette adresse : http://www2/saintgerardsaintececile/-Ma-maison-de-reve-

À l’école Mont-de-La Salle, trois enseignantes ont participé au comité d’expérimentation. Leurs élèves de PR3 et d’AT (année de transition) ont expérimenté tous les outils présentés. Ils ont tout d’abord appris à gérer leur mini laboratoire dans le but de développer leur autonomie. Nous avons prêté les portables achetés pour ce projet, munis de tous les outils d’aide, aux trois classes. Les enseignantes ont remarqué que les élèves étaient nettement plus motivés en utilisant les ordinateurs et les outils d’aide. Elles ont parlé d’un élève qui a utilisé WordQ et Antidote. Il cherchait davantage à s’améliorer et se concentrait plus dans son travail. Il était heureux de ses réussites. Il semble également que sa mère collabore davantage depuis que son fils bénéficie de ces aides technologiques. L’utilisation des dictionnaires électroniques a également été très positive. Les élèves ont utilisé Audacity pour créer des balados sur les légendes. Ils ont aussi utilisé Voki pour se créer un avatar auquel ils ont joint un fichier sonore créé avec Audacity. Cet avatar propose des conseils intéressants concernant des trucs santé. D’autres élèves ont créé des enregistrements sonores uniquement pour améliorer leur fluidité et le rythme de leur lecture. Les élèves du groupe AT ont créé leur balado sur les fables de La Fontaine en utilisant le logiciel Audacity.

Le TBI a été également utilisé dans l’une des classses. Cette approche est prometteuse par son côté visuel et auditif qui accroche et stimule les élèves éprouvant des difficultés d’attention et de concentration. Utiliser le crayon, les couleurs, faire son code de correction, s’enregistrer, être capable de revenir sur une leçon, ce ne sont que quelques-unes des possiblités du TBI qui aident les élèves. Finalement, ces enseignantes ont fait un pas de géant dans l’intégration des technologies. En plus de découvrir tous les outils d’aide qui ont supporté leurs élèves dans leurs apprentissages, elles ont utilisé le courriel et Skype pour communiquer avec les conseillères pédagogiques.

Pour entendre les balados des élèves, consultez ces liens :

Ici RadioSanté :http://www2.cslaval.qc.ca/montdelasalle/spip.php?rubrique190

Les légendes du Québec : http://www2.cslaval.qc.ca/montdelasalle/spip.php?rubrique196

Les légendes du fantôme du Mont-de-La Salle : http://www2.cslaval.qc.ca/montdelasalle/spip.php?rubrique178

 

Diffusion du projet

Site des formations : http://www2.cslaval.qc.ca/trousseapo/-Formations-

Nous avons donné un atelier d’une journée à l’AQUOPS pour présenter le projet : http://www2.cslaval.qc.ca/trousseapo/AQUOPS-2011

Nous présenterons également le projet à nos collègues personnes-ressources de tous les RÉCIT lors de notre rencontre du mois d’octobre.

Film : http://www.youtube.com/watch?v=CI7_W25BzxU

Nous offrirons à nouveau ces ateliers dans notre commission scolaire l’an prochain.

 

Possibilités de transfert

Le projet peut facilement si vivre ailleurs. Il s’agit pour un autre conseiller pédagogique qui désire mener ce projet dans une autre commission scolaire de suivre les formations telles que nous les proposons dans notre site Web. Les formations sont vraiment bâties sur un modèle clé en main.

Voici le contenu des formations :

Jour 1 : http://www2.cslaval.qc.ca/trousseapo/Mes-travaux-en-balado-jour-1

Jour 2 (1/2 j) : http://www2.cslaval.qc.ca/trousseapo/Mes-travaux-en-balado-jour-2

Nous croyons toutefois qu’il serait préférable de répartir le contenu des formations sur 2 jours plutôt que sur 1 journée et demie. Il serait intéressant de donner du contenu la première journée et de revoir les enseignants en 2 temps pour qu’ils aient le temps de pratiquer, de revenir en grand groupe, de leur montrer par la suite comment déposer les balados et de les revoir à nouveau. Nous avons trouvé qu’il y avait beaucoup de contenus à offrir en 1 journée et demie.

À notre connaissance, ce projet n’a pas été repris ailleurs. Toutefois, le RÉCIT du domaine des langues propose en ce moment un projet provincial de création de balado sur leur site de Baladoweb. Ce projet qui s’intitule Culture à l’écoute propose aux jeunes de la province de créer des audioguides qui parleront des attraits touristiques de différentes régions du Québec. Nous avons profité de notre activité Mes travaux en balado pour faire la promotion de ce projet. Ce qui différencie notre projet du leur, c’est que nous avons intégré tous les outils d’aide à l’écriture, à la lecture et à la communication orale pour chaque phase de réalisation des activités. Ces outils aident les élèves en difficulté dans leur démarche de création, ils leur permettent de produire des travaux de meilleure qualité et du même coup leur font vivre des moments plus heureux dans leur réussite scolaire.

Il serait possible de reprendre ce projet et d’enlever des étapes. Par exemple, si les élèves connaissent déjà les outils d’aide, l’enseignant pourrait ne présenter que la tâche de création d’un balado tout en leur proposant de ne pas oublier d’utiliser leurs outils d’aide.

 

 

Conditions particulières

Nous aurions aimé que l’on puisse prolonger le projet sur une 3e année, comme il était possible de le faire auparavant. Le plus difficile a été de tout finir à temps. En fait, le plus gros problème a été de manquer de ressources humaines. Nous sommes 2 cp en APO cette année au lieu de 4. Au Service de l’informatique, le problème est le même. Il y a un manque de personnel qui provoque des retards autant au niveau technique que pédagogique. L’idée d’utiliser le modèle de formation en cascade a été vraiment profitable. Les 5 enseignants qui ont reçu la formation dans le but de la redonner à une centaine d’enseignants ont permis à de nombreuses personnes de profiter de cette formation. Étant la seule formatrice pour transmettre l’information, ma collègue ayant quitté en cours d’année, il m’aurait été impossible de former autant d’enseignants. Cette expérience de formation en cascade a été du même coup très bénéfique pour l’équipe d’animation. Ils ont adoré cette expérience d’animation. Ça demandait tout de même une grande planification de ma part (inscriptions, évaluations, suivis, résolution de problèmes techniques, etc.) mais cela m’a permis tout de même de récupérer du temps pendant que l’équipe animait.

 

Prolongation du projet 

Nous aurions aimé pouvoir prolonger le projet l’an prochain mais on nous a dit que c’était impossible à cause des nouvelles règles budgétaires de la commission scolaire.

Nous proposerons toutefois ces formations l’an prochain à l’ensemble du personnel de la commission scolaire autant au régulier qu’en adaptation scolaire étant donné les besoins auxquels ces formations répondent.

Nous ajouterons également à la rentrée scolaire des balados produits par les élèves sur le site de Baladoweb à l’adresse suivante : http://www.baladoweb.qc.ca/


Commentaires

Ce projet est réalisable dans tous les milieux. Le fait de présenter des outils payants et gratuits facilitent l’accès à tous. À chaque phase de la démarche de production, nous avons proposé plusieurs choix d’outils. Par exemple, pour l’étape de la planification, nous avons proposé le logiciel Inspiration qui est payant et nous avons présenté également FreeMind et Xmind qui sont deux logiciels gratuits qui permettent de produire des idéateurs graphiques. Nous avons procédé de la même manière pour toutes les étapes.

Nous trouvions que c’était intéressant pour les élèves de pouvoir télécharger à la maison des outils d’aide gratuits lorsqu’il n’était pas possible de les acheter.