Accueil du site* Direction de l’adaptation scolaire et des services complémentairesDéfinitions EHDAA
Déficience visuelle ( 42)
La Direction de l’Adaptation Scolaire ( DAS) du Ministère de l’Éducation , des Sports et des Loisirs (MELS) a publié en 2006 un document intitulé
"L’organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves
handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA)

mise à jour qui remplace celui intitulé Élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) : définitions (2000).


Ce document est disponible sur le site de la DAS

Manifestations généralement observées sur le plan scolaire


Du point de vue des apprentissages :
  • Difficultés à accéder au contenu écrit, rendant nécessaire l’utilisation de codes substituts, de matériel adapté (imprimés agrandis ou en braille, dessins en relief, etc.) et d’équipements spécialisés (loupe, ordinateur avec afficheur braille, etc.).
  • Difficultés à se représenter certains concepts et à se faire des images mentales.
  • Difficultés à saisir les concepts mathématiques ou scientifiques sans explorations tactiles.
Du point de vue du fonctionnement à l’école :
  • Difficultés relatives à la locomotion, aux déplacements et à certaines activités de la vie quotidienne.
  • Difficultés sur le plan relationnel : difficultés d’accès aux conventions sociales apprises par imitation, à aller vers des jeunes de son âge, d’interprétation des contenus non verbaux.


Évaluation diagnostique et conclusions professionnelles


L’élève handicapé par une déficience visuelle est celui :
  • pour qui un diagnostic a été posé par un ophtalmologiste ou une évaluation a été réalisée par un optométriste ;
  • dont l’évaluation oculovisuelle à l’aide d’examens révèle, pour chaque oeil,
    • en dépit d’une correction au moyen de lentilles ophtalmiques appropriées, à l’exclusion de systèmes optiques spéciaux et des additions supérieures à + 4,00 dioptries,
    • une acuité visuelle d’au plus 6/21 ou un champ de vision inférieur à 60° dans les méridiens 90° et 180°.


Limitations ou incapacités


L’élève handicapé par une déficience visuelle est celui :

qui, en dépit de l’aide de la technologieutilisée ou par rapport à celle-ci, présente les caractéristiques suivantes :
  • des limites sur le plan de la communication ;
  • des limites dans la participation aux activités de la vie quotidienne et sur le plan de la locomotion.