Accueil du site*Modèle des fonctions d’aidePrincipes fondamentaux
Principe 6 et exploitation des TIC

Principe 6 : Une connaissance ou une habileté apprises sont utilisables dans tous les contextes




Lien avec le programme de formation de l’école québécoise

« Il importe que l’élève développe en même temps les compétences qui lui permettront d’utiliser ses connaissances pour mieux comprendre le monde dans lequel il vit, pour construire son identité personnelle et pour interagir dans des situations variées. »
Programme de formation, p. 4

« Le concept de compétence retenu dans le Programme de formation se définit comme suit : un savoir-agir fondé sur la mobilisation et l’utilisation efficaces d’un ensemble de ressources . »
Programme de formation, p. 4

« L’école est également invitée à développer des compétences transversales qui ignorent les frontières disciplinaires, professionnelles ou autres, et dont le champ d’application est amené à s’élargir progressivement à mesure qu’elles s’exerceront dans des contextes de plus en plus complexes et diversifiés. »
Programme de formation, p. 5

« Tout comme les compétences disciplinaires, les compétences transversales correspondent à des savoir-agir fondés sur la mobilisation et l’utilisation efficaces d’un ensemble de ressources. Elles ont toutefois ceci de particulier qu’elles dépassent les frontières des savoirs disciplinaires tout en accentuant leur consolidation et leur réinvestissement dans les situations concrètes de la vie, précisément en raison de leur caractère transversal.

Leur développement est un processus évolutif qui se poursuit tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des murs de l’école et bien au-delà de la fin du primaire, car il n’est jamais complètement achevé. Elles sont complémentaires, les unes par rapport aux autres et toute situation complexe fait nécessairement appel à plusieurs d’entre elles à la fois. »
Programme de formation, p. 12



Réflexions

Le transfert ne se produit pas spontanément, à part quelques exceptions.

Il est essentiel d’assister directement et explicitement l’élève dans le transfert des connaissances Tardif, 1992, p.374

"Enseigner à l’élève à faire une synthèse, c’est lui enseigner la réorganisation personnelle des informations reçues de l’extérieur pour se les approprier et les transformer en connaissances" De Konick, 1996, dans Caron, apprivoiser les différences

 



Suggestions d’exploitation des TICS

Métacognition et TIC

La métacognition

Scénarios intégrant la métacognition





Lien avec la Différenciation pédagogique : Les 4 volets

Référentiels : individuel, dyade ou équipe en classe de Jacqueline Caron

 

 

Principe 7