Robotique en adaptation scolaire
lundi 21 juin 2010
par Colette Paquin

Responsable du projet en milieu scolaire : Tanya Kathleen Hamm

Clientèle visée et ordre d’enseignement : Cheminement particulier, secondaire, cycle 1

Nom de l’école principale  : École de la Montée, Cs de la Région de Sherbrooke

 

Problématique

Les élèves s’investissent peu dans les activités pédagogiques proposées en classe. Les enseignants de ces groupes sont davantage des généralistes et ont besoin de support pour mettre e place des SAÉ qui stimulent les élèves tout en ciblant de façon plus spécifique la discipline.

 

Besoins

Tâches authentiques pour s’engager dans les apprentissages.

Manipulation et application concrètes des contenus.

Liens étroits entre la didactique et les projets novateurs.


Partenaires

Récit MST

Récit Local

CP en science

CP en mathématique

 

 

Nous avons eu une formation de départ (2 jours) pour l’appropriation de la robotique avec les gens du Récit MST.

Après cette formation, les enseignants sont retournés dans leurs classes avec le matériel que nous avions acheté pour commencer l’expérimentation.

La troisième journée de formation, nous leur avons proposé une SAÉ en science. Les enseignants ont vécu cette SAÉ dans le but de la comprendre et de commencer à voir comment faire les liens avec la discipline.

À la fin de la troisième journée, nous leur avons demandé de quoi ils avaient besoin pour sérieusement implanter la robotique en classe. Nous avons eu des réponses très variées et avons décidé d’offrir un menu différencié pour la 4ieme journée de formation.

Nous avons fait une évaluation complète, à l’écrit, à la fin du projet, mais n’avons pas procédé à la collecte de données écrites avant le projet. Nous avons toutefois questionné les participants pour mieux orienter nos actions.

 

Voici les commentaires des enseignants à ce sujet :

 

Points Forts

  • Nous laisser découvrir.

  • L’autonomie dans l’apprentissage de nouvelles notions.

  • L’animation était claire et concise.

  • Nous donner la possibilité de vivre "l’activité" telle que les élèves la vivront dans notre classe, c’est génial ! mais fatiguant pour le cerveau...

  • LE MATÉRIEL ! WOW !

  • Vous avez été à l’écoute de nos besoins et j’ai beaucoup apprécié. Le fait de vivre des situations telles que nos élèves vont les vivre est aidant. Ceci m’aide à mieux prévoir leurs réactions, leurs difficultés et ainsi, à mieux préparer mes SAÉ.

  • Avoir accès à 2 CP, à Pierre au début de la formation, et à Abdalah a aussi été très aidant !

  • Donner la possibilité durant la dernière journée de développer ce qu’on a besoin selon la clientèle de chacun pour mettre en place le projet robotique c’est génial !

  • J’ai beaucoup aimé le matériel offert à la base (les robots eux-mêmes !!) C’est gagnant auprès des élèves.

  • Le fait que nous étions dans l’action.

  • La manipulation/construction des robots les deux premières journées

  • La dernière journée, nous offrait un temps précieux pour « enligner » notre enseignement auprès des élèves, un temps qui aurait été autrement difficile à prendre.

  • Belle gang qui acceptait d’échanger sur leurs expériences. Les animateurs étaient disponibles.

  • Animateurs et l’animatrice sont très dynamique

  • Contenu intéressant et motivant

  • Le fait de vivre la SAE comme le vivraient les élèves est très formateur.

 

Retombés auprès des élèves

  • Ils ont adorés, ils se sont investis à fond.

  • Le projet est terminé et ils en parlent encore.

  • Excellente réaction, belle motivation à essayer, à travailler avec les robots.

  • Pour certain élève, influence positive sur leur estime de soi, car ils vivent des réussites.

  • Travail d’équipe différent, plus de collaboration, de partage et d’entraide.

  • Motivation et estime de soi accrue

  • Intérêts et motivation face au cours de sciences

  • Puisque l’apprentissage passe par la manipulation et l’action, ils retiennent davantage pour la clientèle le fait de manipuler le matériel, programmer avec l’ordinateur augmentera la motivation.

  • Lorsque les projets sont intéressants et motivants, les élèves en adaptation scolaire semblent oublier leurs difficultés et s’investissent davantage dans le développement des compétences.

 

Pertinence de la robotique en adaptation scolaire

  • Wow, il y a tellement de jeune en adaptation scolaire que l’on perd en cours de route car se sont des manuels et qu’on ne leur donne pas assez de situation afin de s’investir. Enfin en voilà une !!!

  • La manipulation directe, l’intégration des tics, les défis... les garçons vont aimer c’est certain !

  • La réussite des défis se fera rapidement, donc "ça fait vite du bonheur dans leur estime"

  • C’est un soutient motivant, visuel, concret pour des élèves qui ont besoin de manipuler, de contextualiser leurs apprentissages. Les résultats immédiats, dans certaines situations, sont de bons motivateurs pour des élèves qui ne vivent pas beaucoup de réussite. C’est excellent pour leur estime de soi !

  • Les élèves ont souvent des aptitudes particulières au niveau manuel et la robotique leur permet de vivre des réussites. Ils ont besoin de concret et la robotique leur permet d’appliquer des concepts et de se les approprier. C’est très positif pour leur estime personnelle.

  • Le produit fini est toujours de qualité.

  • Cela permet une différenciation ce qui est toujours un défi avec des classes multi-niveaux.

  • C’est du matériel concret qui permet de les mettre en action ce que nos élèves ont grandement besoin.

  • Le résultat est très valorisant (le robot sera toujours « beau », malgré les difficultés motrices de certains, contrairement à un projet d’arts plastiques qui malgré plusieurs adaptations restera décevant à leurs yeux)

  • Les élèves ont l’impression de sortir des cadres standards de l’enseignement traditionnel. Le projet les rejoint directement. Ils sont directement responsables de leurs résultats.

  • Ils peuvent s’amuser tout en apprenant.

  • Ce type d’élève doit vivre des réussites, doit être motivé, nous devons capter leur attention afin de leur permette de développer les différentes compétences.

 

 

*** Nous avons également eu l’occasion de visiter des classes en action, et quelques enseignants commencent même à montrer les bases de la robotique à leurs collègues.

 

*** Les liens avec la discipline (math et/ou science, restent le défi principal des enseignants en adaptation scolaire. Une poursuite du projet sous forme de mentorat sera proposée.

 

Diffusion du projet

 

Nous avons des participants dans toutes les écoles et quelques enseignants commencent à montrer la robotique à leurs collègues.

Le matériel est suffisant et présent dans tous les milieux.

Nous avions parlé du projet aux directions d’école.

Nous publions, sur le portail, tout le matériel présenté.

Site Internet :

http://www.csrs.qc.ca/fr/enseignants/fenetre-pedagogique/nouvelle-programmes-enseignants/comm/515/9644/index.html

Possibilité de transfert et de reproduction

Nous publions l’info sur notre portail.

Nous essayons également de mettre en place un projet de mentorat pour assurer la poursuite du projet et même l’ouverture vers une plus grande exploitation de la robotique en adaptation scolaire.

Lien sur notre portail

http://www.csrs.qc.ca/fr/enseignants/fenetre-pedagogique/nouvelle-programmes-enseignants/comm/515/9644/index.html

 

Facilités

  • Les sous pour les libérations

  • Le support du Récit MST

  • L’achat du matériel pour tous les milieux

  • Le support des CP disciplinaires

 

 

Difficultés

  • La méconnaissance du PFEQ et en particulier du domaine de la science et de la mathématique.

 

Les différentes formations ont été un peu trop éloignées dans le temps. Il aurait été préférable de les regrouper. Autrement, le contenu et le matériel étaient parfaitement adaptés et appréciés des enseignants.

 

 

Site internet du projet :

http://www.csrs.qc.ca/fr/enseignants/fenetre-pedagogique/nouvelle-programmes-enseignants/comm/515/9644/index.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Signatures: 0
Date Nom Sites Web Message