Accueil du site* TIC et pédagogieMétacognition et TIC
Articles publiés dans cette rubrique
Métacognition et TIC
Travail de coopération entre : M. Jean Chouinard du Service national du RÉCIT en adapation scolaire, M. Pierre Lachance du Service national du RÉCIT dans le domaine de la mathématique, de la science et de la technologieMme Judith Cantin, Service local du RÉCIT, C.S.S.M.I.
C’est à partir d’une préoccupation commune et de notre conviction que les TIC ont un impact important sur l’apprentissage des élèves, que nous avons décidé de réfléchir ensemble et de nous questionner sur l’apport de ces moyens (...)


Lire la suite...
Les fonctions d’aide et la métacognition : la synthèse vocale
La synthèse vocale : son apport métacognitif à la lecture et à l’écriture
La synthèse vocale consiste en un logiciel qui permet de convertir un texte écrit sous format numérique en format vocal numérique. La synthèse, qui consiste en une voix synthétique d’homme ou de femme, relit le texte tel qu’il est écrit.
La fonction d’aide « synthèse vocale » joue un apport important dans la démarche métacognitive reliée à la lecture ou à la relecture d’un texte écrit en format numérique.
Pour lire la suite : (...)


Lire la suite...
Les fonctions d’aide et la métacognition : les correcteurs
Les correcteurs pour que l’écriture devienne un acte conscient
Abordons maintenant la fonction d’aide à la correction en regard de son apport à une démarche métacognitive.
Les correcteurs pour que l’écriture devienne un acte conscient
L’enseignante joue un rôle important comme médiatrice entre l’élève et son texte lors de la phase de révision. Elle lui enseigne des stratégies d’écriture qu’il doit par la suite appliquer dans son processus de rédaction. La difficulté de certains élèves est qu’ils perdent leurs moyens une fois qu’ils sont seuls face à leur feuille. Ils (...)


Lire la suite...
Les aides à l’écriture et la métacognition
Les aides à l’écriture peuvent être utilisées par toutes les catégories d’élèves, mais elles n’auront pas la même portée. Si pour certains élèves (doués ou performants) l’aide technologique peut être « intéressante », pour d’autres (élèves dans la moyenne) elle sera « utile » alors que pour une autre catégorie d’élèves (handicapés, en difficulté, ou en trouble d’apprentissage) elle sera « indispensable ». Pour comprendre la portée des aides à l’écriture comme support à la métacognition, il faut d’abord définir les (...)


Lire la suite...